Vous êtes ici : Accueil » Actulités » Economie » Fonds de garantie bancaire : le syndicat national des commerçants (...)

Fonds de garantie bancaire : le syndicat national des commerçants explique

D 6 janvier 2017     H 08:27     C 0 messages []


Le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNAT-COMB) a expliqué le 29 décembre 2016 aux commerçants du grand de marché de Ouagadougou, le bien fondé du Fonds de garantie qui devrait leur ouvrir plus facilement l’accès aux crédits bancaires afin de faire prospérer leurs affaires.

Le commerce est l’un des secteurs les plus en vue au Burkina Faso. Et le SYNAT-COMB, créé en 2003, l’a bien compris en créant le fonds de garantie dans la perspective de faire prospérer les affaires de ses membres.

C’est au cours de l’Assemblée générale de la section du marché central de Ouagadougou tenue le 29 décembre 2016 que le syndicat des commerçants a réaffirmé son soutien à ses membres.

Le fonds de garantie est en effet une garantie qui permettrait aux commerçants d’avoir accès aux sources de financement bancaires et financer leurs activités afin de les faire prospérer. Ainsi donc, l’objectif du fonds est de faire grandir le commerce au Burkina.

« Ce fonds répond aux besoins des membres qui ont des difficultés pour obtenir des prêts auprès des banques faute de garantie. Et à travers cette caution de solidarité, nous serons l’intermédiaire entre les banques et les commerçants », a dit Roch Nagalo, SG du SYNAT-COMB.

Les commerçants éligibles à la couverture de cette caution solidaire doivent être membres du SYNAT-COMB et adhérer à la coopérative.

« Le SYNAT-COMB à travers le fonds de solidarité œuvrera toujours à accompagner ses membres par le biais de la caution solidaire », a soutenu le SG Roch Nagalo.

Le fonds a déjà fait du chemin depuis sa création car adopté par 848 villages ; mais l’ambition du syndicat est d’atteindre 3000 villages sur le territoire national.

Lancé officiellement le 22 juillet 2016 à Ouagadougou, le fonds de solidarité commerciale est alimenté par des souscriptions des membres, même si le syndicat en appelle au soutien du gouvernement.


Agence d’information du Burkina

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

PRESSE EN LIGNE

- Lefaso.net - Burkina24.com - A.I.B - SIG - aOuaga.com - Burkina Online


PRESSE ECRITE

- Le Pays - Sidwaya - Bendré - Journal du Jeudi - L’Evènement - L’Indépendant - L’Observateur - L’Opinion - Mutations - Labor - Le Reporter - Le Quotidien


RADIOS ET TELE

- TNB - Omega FM - Ouaga FM - BF1 - Radio nationale - Radio Salankoloto - Savane FM - Groupe Horizon FM - Radio Pulsar