Vous êtes ici : Accueil » Actulités » Société » Kogloweogos à l’ouest, le Balai Citoyen se prononce

Kogloweogos à l’ouest, le Balai Citoyen se prononce

D 8 janvier 2017     H 10:27     C 0 messages         Partager


Le Balai Citoyen à travers ce communiqué tient à se démarquer des jeunes qui se réclament du collectif balai citoyen à Bobo. Ce collectif n’aurait aucune existence légale et voudrait se faire passer pour le Balai Citoyen.

Communiqué du Balai Citoyen

06/01/2017

Ces derniers jours, nous relevons dans plusieurs médias que le Balai Citoyen ferait partie des OSC de l’Ouest qui s’opposeraient à l’installation des Koglweogo dans cette partie du territoire national. La coordination nationale du Balai Citoyen tient à informer l’opinion publique que notre mouvement n’est mêlé ni de près ni de loin à cette initiative. Nous tenons à signaler par ailleurs que le fameux « Collectif Balai Citoyen » dont les premiers responsables se sont prononcés sur cette question est une organisation à qui la reconnaissance officielle a été refusée justement parce qu’elle usurpe le nom et les éléments d’identification de notre mouvement, créant ainsi des confusions. En tout état de cause, notre position sur la constitution des groupes d’auto-défense n’a pas varié depuis notre sortie en avril 2016 sur la question. « Le mouvement constate une forte adhésion des populations à ces structures d’auto-défense malgré les dérives inacceptables et les risques de récupérations politiciennes et d’infiltrations de forces extrémistes. Pour le Balai Citoyen, l’heure n’est plus de se positionner en pour ou anti-koglwéogo, mais celle de leur nécessaire et indispensable recadrage pour qu’ils servent la loi, le droit et la République. Il est capital que les pouvoirs publics engagent un dialogue franc et fécond avec ces groupes avec l’appui des organisations de la société civile pour que dans un premier temps, on puisse clairement identifier leurs domaines d’intervention et de compétence.

Puis dans un second temps, que l’Etat se dote d’une véritable politique nationale de sécurité avec un maillage territorial efficient et des moyens adéquats pour les forces de l’ordre afin de leur permettre de remplir avec honneur et dignité les missions régaliennes de l’Etat, seul détenteur du monopole de la violence légitime. »

Nous réitérons notre appel aux pouvoirs publics de reprendre l’initiative sur cette question afin de prévenir contre les risques d’effritement de la cohésion nationale.


le Balai Citoyen

La Coordination nationale

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

News

RSS 2.0   twitter   google   facebook   youtube

Agenda


L’objectif principal de cet atelier de formation de (...)

Portrait

Page FaceBook

Tribune

Librairie

Genre

Météo

Meteo Ouagadougou

LA NEWSLETTER

PRESSE EN LIGNE

- Lefaso.net - Burkina24.com - A.I.B - SIG - aOuaga.com - Burkina Online


PRESSE ECRITE

- Le Pays - Sidwaya - Bendré - Journal du Jeudi - L’Evènement - L’Indépendant - L’Observateur - L’Opinion - Mutations - Labor - Le Reporter - Le Quotidien


RADIOS ET TELE

- TNB - Omega FM - Ouaga FM - BF1 - Radio nationale - Radio Salankoloto - Savane FM - Groupe Horizon FM - Radio Pulsar