Après les mutineries des militaires qui ont secoué plusieurs villes de la Côte d’Ivoire le week-end, le président Alassane Ouattara n’a pas mis du temps pour couper des têtes. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, il a mis fin aux fonctions du chef d’Etat major de l’armée, le Général de corps d’armée, Soumaila Bakayoko, du Général de corps d’armée, Gervais Kouakou Kouassi Gervais Kouakou Kouassi en qualité de commandant supérieur de la gendarmerie nationale, et enfin l’Administrateur général de police, Brendou M’Bia en tant que Directeur général de la police nationale.

Ils ont été dans la foulée remplacés respectivement par le Général de division Sékou Touré, le Général de brigade, Nicolas Kouadio Kouakou en qualité de commandant supérieur de la gendarmerie nationale et du commissaire divisionnaire major de police, Youssouf Kouyaté à la tête de la police nationale.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.