9 octobre 2016-9 octobre 2017 ! Cela fait exactement un an que Françoise Toé, ex-candidate à l’élection présidentielle de novembre 2015 sous la bannière du Mouvement de libération nationale (MLN) nous a quitté, suite à un accident à Ipendo, à la sortie de Sabou, sur la route de Bobo. Un an après, sa famille commémore sa disparition en organisant des messes de requiem.
Hier une messe a été dite à sa mémoire à l’Eglise de la Patte d’Oie, puis une de sa tombe au cimetière municipal de Gounghin. Ce soir, une autre messe est prévue 18h30 à la paroisse Jean XXIII.
Privés de leur leader, ses compagnons politiques peinent encore à continuer le combat pour le contrôle du Parti pour la démocratie et le progrès/ Parti socialiste (PDP/PS), l’autre tendance, le canal légal, étant incarné par Boro Toro. Le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation n’a toujours pas vidé le contentieux qui oppose les deux tendances.
Expert-comptable de profession, Françoise Toé, avait fondé un cabinet, SECAPI qui emploie toujours des dizaines de salariés

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.