Modibo Arouna Touré, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, a présenté au gouvernement de la République du Mali une note conceptuelle sur l’octroi de la 4ème licence de télécommunications du pays. C’était le 5 octobre 2017, au cours du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita.

Cette note conceptuelle renferme les grandes lignes de l’opération d’octroi de la 4ème licence mobile du pays. Elle présente, entre autres, le contexte dans lequel cette licence est attendue, l’objectif de cette licence, les étapes qui devront conduire à son octroi, le calendrier opérationnel ainsi que le budget nécessaire à la conduite de cette opération.

Pour ce qui est des objectifs globaux relatifs à cette licence, la note indique que la nouvelle licence télécoms permettra de renforcer les investissements dans l’infrastructure de communication et dans la prestation de nouveaux services ; d’améliorer la couverture géographique du territoire national et l’accessibilité des populations aux services de télécommunications ; de créer des ressources additionnelles au profit d’autres secteurs de l’économie nationale ; de créer des emplois directs et indirects. En résumé, de dynamiser le marché qui favorisera en retour l’innovation.

La 4ème licence télécoms du Mali viendra en quelque sorte matérialiser enfin les espoirs que le gouvernement avait placés en Atel-SA, détenteur de la 3ème licence mobile du pays, pour la transformation du marché télécoms malien. La société qui a obtenu son permis d’exploitation depuis 2012 n’a toujours pas lancé ses activités.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.