Joie de courte durée pour Djibril Bassolé, sa famille et ses partisans. Après la liberté provisoire qui a été accordée avant hier soir, puis confirmée hier suite à l’appel du commissaire du gouvernement, le Gl de gendarmerie n’est toujours pas arrivé chez lui. Hier tard dans la nuit, on a assisté à des tractations entre les autorités judiciaires, politiques et l’ancien ministre des Affaires étrangères. Finalement, Djibril Bassolé aurait été assigné à résidence dans une villa du quartier Ouaga2000.
Affaire à suivre !

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.