Venus livré un match contre le Cap Vert dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde de football, les frères Alain et Bertrand Traoré profitent de leur séjour au pays pour mener des activités extra-sportives.

Après le match qu’ils ont livré le 14 novembre contre le Cap Vert au compte de la dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde de football, Russie 2018, match gagné par les Etalons sur le score large de 4-0, les frères Alain et Bertrand Traoré ont profité de leur séjour pour rendre une visite de courtoisie le 15 novembre à CIMFASO, l’entreprise spécialisé dans la cimenterie.
Aux environs de 15 heures, les deux célèbrent gauchers des Etalons sont arrivés, en toute simplicité, dans les locaux de l’entreprise et ont été reçus sans protocole par l’Administrateur Directeur Général de CIMFASO, Inoussa KABORE.
Ils ont ensuite effectué une visite guidée de l’usine sous la conduite du directeur général, du directeur des opérations et du responsable Hygiène-sécurité Environnement (HSE). Toute la chaine de stockage de matières, de transformation, de production, de contrôle et de distribution a été visitée avec explications à l’appui des responsables de l’usine. Pour clore la visite une séance de photos a été faite au sein de l’usine avec une partie du personnel. Nos deux footballeurs ont ensuite évoqué brièvement leur carrière de footballeurs professionnels, qui les conduits depuis des années dans plusieurs grands clubs du monde.


L’ainé, Alain, a fait ses classes à Planète Champion, d’où il a été repéré et recruté par le club de première division française, l’AJ Auxerre. Il a ensuite évolué successivement à Brest, Lorient, Monaco, Kayserispor (Turquie) et depuis le début de l’année 2017, il défend les couleurs de Al-Markhiya, au Qatar. En 2005, il intègre l’équipe nationale dans la catégorie des moins de 17 ans et depuis lors, il est devenu un cadre des Etalons.
En 2013, en Afrique du Sud, les Etalons terminent deuxième de la Coupe d’Afrique des nations, battus par le Nigeria (1-0). De retour au pays, il est élevé, comme ses coéquipiers, au grade d’Officier de l’ordre national burkinabè.
Quant au cadet, Bertrand, il fait actuellement des merveilles à Lyon où il a été transféré cette saison après un passage Vitesse Arnhem, puis à l’Ajax Amsterdam, où son club d’origine, Chelsea, l’avait prêté.
Milieu de terrain très technique, grand dribleur, il affole les défenses à chacune de ses apparitions.
Le 2 novembre dernier, il avait contribué à la victoire de Lyon contre Everton en Europa League, avant de fondre en larmes, plein d’émotion.
Une manière pour lui de rendre hommage à son oncle qu’il a perdu quelques jours plus tôt. Comme son frère ainé, Bertrand Traoré fait partie des joueurs clés des Etalons sur qui les amoureux du ballon rond comptent pour débloquer des situations parfois les plus difficiles.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.