Ozborn Bado, de son vrai nom, Betio Olivier Bado et son staff étaient face à la presse le samedi 25 novembre dernier dans l’enceinte maquis Major VIP pour la présentation de LOVAFRICA, son nouvel album. Un opu composé pour la plupart de chanson reggae qui prônent des valeurs comme la paix, le pardon, l’unité et la démocratie. C’est un album avec lequel l’artiste souhaite conquérir le cœur des mélomans burkinabès

En 1997, le groupe ‘’MJ Sainte’’ qui vient d’être créé et dont Ozborn Bado est le chanteur, réalise un album qui malheureusement n’a pas connu de suite à cause du manque manifeste de vocation de ses camarades. Resté seul, il continue l’aventure et 12 ans plus tard, après un travail assidu et studieux, entre en studio en 2009 pour enregistrer une maquette. Cela lui permet de participer à des spectacles, des sounds système, occasion de se faire connaitre des adeptes de RAP, Reggae, RNB, etc.
Poursuivant son chemin, Ozborn Bado se fait remarquer sur scène en mai 2010 par l’ONG "Jeunesse active" dont le président et les membres du bureau tombent sous le charme. Ils le convient au Forum social mondial qui s’est tenu en 2011 à Dakar où sa prestation fut remarquée. Ozborn Bado vient de franchir un cap. La musique pour lui, c’est plus qu’une passion. Il s’y adonne à fond et croit dur comme fer à une carrière prometteuse. Grand bosseur, teigneux, ne lâchant rien, Ozborn Bado sait que la succès vient au bout de l’effort continu.
Aujourd’hui, le voilà au-devant de la scène avec « LOVAFRICA », son nouvel album qui lui a valu un prix aux "Marley d’or 2017’’, en mai dernier, celui de la "révélation reggae".
« LOVAFRICA » est un album qui comporte au total 10 titres, doté "d’une crédibilité dans tous ses sens, d’autant plus que l’œuvre a été touchée par de grandes personnalités de la musique comme Evariste Yassie, l’ingénieur de son d’Alpha Blondy", selon les propos de l’artiste.
Par cet album, Ozborn Bado souhaite contribuer à la promotion de l’unité nationale, la paix, la démocratie.
Parrain du nouveau bébé, Télesphore Bationo, dit vouloir accompagner de toutes ses forces l’artiste afin qu’il ait de la visibilité au plan national et international, à travers notamment les talk-shows dans divers espaces. Dans cette optique, un clip vidéo est également en préparation.
Bon vent, Ozborn Bado !

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.