A la suite de vidéos montrant des gendarmes burkinabè rackettant des passagers, des pandores ont été identifiés, relevés de leurs fonctions et sanctionnés, a déclaré lundi le chef d’État-major de la gendarmerie nationale, le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba.

Fin décembre 2017, deux vidéos devenus viraux sur les réseaux sociaux, montrent des gendarmes burkinabè prenant de l’argent avec des passagers, supposés Nigériens.

L’une d’elle présente un gendarme burkinabè, confortablement assis dans une voiture avec une portière servant de guichet où des passagers viennent remettre de l’argent en échange de documents.

La seconde montre trois gendarmes sous un arbre en face d’une dizaine de passagers en file indienne. Pendant que deux pandores remettent les documents d’identité, le troisième encaisse les billets dans un sac.

On rappelle que les contrôles d’identité au niveau des routes burkinabè ont repris de plus belle, à la suite de la multiplication des attaques terroristes.

Agence d’Information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.