Le gynécologue-obstétricien Pr Hervé Yangni Angaté recommande aux populations de pratiquer les méthodes naturelles de régulation de naissance dans le cadre de la santé reproductive.

Selon Pr Yangni Angaté, les méthodes naturelles de contraception, à savoir la continence et la méthode Ogino sont plus bénéfiques pour la santé des populations, particulièrement pour les femmes. C’est pourquoi, il les invite à proscrire de leurs habitudes les méthodes de contraception chimique telle que les pilules, les implants et les stérilets qui ont des effets néfastes sur la santé des utilisatrices.

Pr Yangni Angaté s’exprimait lors d’une conférence publique animée samedi à la faculté de médecine de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Il préconise l’apport de la cellule familiale notamment avec l’éducation sexuelle de mère à fille, étant donné que ces méthodes naturelles de régulation de naissance ne sont pas coûteuses et comportent moins de risques.

Pour le gynécologue-obstétricien, la question de l’impact des partenaires techniques et financiers sur la politique de planification de la santé reproductrice rend difficile voire impossible les pratiques des méthodes naturelles.

Agence ivoirienne de presse

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.