Retour définitif des Volontaires américains du Corps de la paix

Evacués début septembre au Ghana « en raison des problèmes de sécurité » en attendant que la situation s’améliore, les 124 Volontaires du corps de la paix au Burkina du gouvernement américain sont finalement rentrés chez eux à la fin du même mois. L’ambassade des Etats-Unis au Burkina avait publié un communiqué indiquant attendre « impatiemment le moment où les bénévoles pourront revenir tout en soulignant que la sécurité de ses bénévoles sont la priorité absolue de l’agence ». Selon une source proche de la représentation diplomatique américaine, il ne s’agit pas d’une fermeture définitive de l’agence qui s’occupe des Volontaires comme c’est le cas au Mali, mais bien une suspension. Reste qu’au cours d’une cérémonie d’au revoir organisée au Ghana, chaque volontaire a reçu son attestation, y compris ceux qui n’avaient pas terminé leur stage qui dure en principe deux ans.
Depuis six mois, les centres de Bobo-Dioulasso, de Léo et de Ouaga sont désespérément vides, mettant au chômage les 46 salariés permanents et la centaine de salariés temporaires qui y travaillaient.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.