En 2016, le Burkina Faso a enregistré des recettes d’exportation minière de 1022,8 milliards de francs CFA, a déclaré jeudi le ministère des Mines. Le pays a exporté, apprend-on, 46 277 kg d’or brut (contre 43 280 kg en 2015), 155 679 tonnes de concentré de zinc (126 940 tonnes en 2015).

L’or demeure le premier produit d’exportation du Burkina Faso, devant le coton. Si aucune donnée n’a encore été publiée concernant les exportations en 2017, il faut indiquer que deux nouvelles mines d’or sont entrées en phase d’exploitation, en l’occurrence Houndé et Netiana. Le projet Houndé est géré par Endeavour Mining tandis que Netiana est opéré par Netiana Mining Company.

Selon un rapport du ministère, cité par Xinhua, treize (13) mines sont actuellement en exploitation au Burkina Faso, et cinq permis d’exploitation minière ont été octroyés en 2016. Le gouvernement veut mettre en place un cadre législatif et réglementaire pour diversifier sa production minière dominée par l’or. Soulignons que le pays possède de grandes réserves de manganèse.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.