Bourré de talents, Somnoma Kébré, plus connu sous son nom artiste de 2Kavas, annonce la sortie officielle de son album pour bientôt. C’est dans le registre du slam que celui qui a "tellement appris et compris la langue de Molière que je ne comprends plus celle de ma mère", compte trouver sa place dans le monde du show-biz burkinabè

C’était lors d’un showcase organisé à Ouaga VIP le mercredi 25 avril dernier que l’artiste, entouré de ces amis, de parrains musicaux ainsi que de journalistes, que Somnoma Kébré, plus connu sous le nom de 2Kavas a présenté officiellement quelques singles pour annoncer la sortie officielle de l’album sur lequel il espère conquérir le cœur des mélomanes.
Artiste slameur, compositeur, 2Kavas tente depuis peu de se faire une place dans le registre du Slam, inspiré qu’il est par des noms tels que Almamy Kj, Kezi, Fush et bien d’autres. Conscient que le créneau est déjà saturé par de nombreux jeunes talents, 2Kavas est néanmoins convaincu qu’avec ses nombreux textes déjà composés, il a bien sa place sur la scène musicale. Le showcase du 25 avril dernier a d’ailleurs été pour lui l’occasion de tester sa présence scénique et l’harmonie avec son public.
Pari réussi car tous ceux qui étaient présents sont restés suspendus à ses lèvres.
Des « textes lourds qui ont un contenu soutenu et pertinent », a commenté Kezi, artiste chanteur par ailleurs parrain artistique de 2Kavas.
Maniant la langue de Molière, il affirme : « J’ai tellement appris et compris la langue de Molière que je ne comprends plus celle de ma mère », vers extrait dans l’un de ses singles.
A travers le Slam qui, d’après lui est un genre musical en vogue, l’artiste compte sensibiliser, dénoncer et apporter sa part de contribution au slam burkinabè. « Je traite dans mes textes des question essentiellement humaines qui touchent toutes les couches sociales », a-t-il dit. Pour la sortie officielle de son album, l’artiste va encore peaufiner ses textes pour que une fois sur le marché, les mélomanes se l’arrachent comme de petits pains. "Pour les amoureux du slam, ce sera du lourd", promet-il.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.