Le cycliste burkinabè Salifou Yarbanga a remporté dimanche le maillot jaune le plus convoité du tour du Bénin, malgré la victoire d’étape de son compatriote Salfo Bikienga.

Les Burkinabè ont été au-dessus de l’épreuve cette année en territoire béninois, avec six étapes remportées sur six. Abdoul Aziz Nikiéma, Salfo Bikienga par deux fois, Souleymane Koné et Salifou Yarbanga ont été les coureurs qui se sont partagé les étapes.

C’est sans surprise donc que Salifou Yarbanga repart avec le maillot doré. Il succède à son compatriote Abdoul Aziz Bikienga, vainqueur à l’édition 2017.

Yarbanga a profité du travail d’équipe pour s’imposer à Cotonou après sa victoire lors de la première étape de la compétition. Pour la dernière étape, critérium de Cotonou (80 km), c’est Bikienga qui s’est imposé en 1h 52min 05sec devant son compatriote Seydou Bamogo et l’Ivoirien Bassirou Konté.

Tous les six coureurs burkinabè sont dans le top 10 de la compétition. Adama Yossi (Côte d’Ivoire) a été désigné coureur le plus combatif de l’épreuve.

Au classement général au temps, Yarbanga devance ses compatriotes Bamogo et Bikienga. Le Burkina Faso remporte également le classement par équipes devant la Côte d’Ivoire et le Cameroun.

C’est la 3e fois que le Burkina Faso remporte le Tour du Bénin. Mathias Sorgho, Aziz Nikiéma et Salifou Yarbanga sont les auteurs de ces victoires.

Agence d’Information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.