Déclaration d’intention de la réalisation d’un projet d’utilité publique : l’aménagement
de la zone d’extension de la gare routière Ouaga Inter à Ouagadougou – Burkina Faso

Le Maire de la Commune de Ouagadougou a l’honneur de porter à la connaissance du public que sur financement de l’Agence Française de Développement (AFD), avec l’appui du Gouvernement du Burkina Faso, diverses actions ont été engagées dans le cadre du Projet de Développement Durable de Ouagadougou (PDDO) et du PDDO 2.
Ces actions concernent, entre autres, la réhabilitation et la construction d’équipements publics tout en préservant l’environnement.
La mise en oeuvre de ce projet, comprend l’aménagement de la gare Ouaga Inter prenant en compte la réalisation du site de relocalisation des transporteurs sur les parcelles 00, des lots 19 et 20, de la section PA.
Ces travaux constituent la première phase du programme de développement de la centralité de Ouaga Inter pour laquelle des investissements importants feront l’objet de nouvelles phases.
« OUAGA INTER EXTENSION » a pour objectif de développer un ambitieux projet urbain autour de la gare de Ouaga Inter.
Ce vaste projet devra se réaliser sur une superficie d’environ 33 ha délimitée à l’Est par la rue séparant le Centre de Contrôle de Véhicules Automobiles (CCVA) et la gare Ouaga Inter, au Nord par la rue Koura Koura, à l’Ouest par le mur de l’aéroport et au Sud par le Boulevard des Tansoba dans le secteur 24 de l’Arrondissement 5 de Ouagadougou.
Il vise d’une part à renforcer la fonctionnalité de la gare en vue de gérer les nouveaux flux de voyageurs par des pôles multimodaux, d’adapter la gare aux enjeux futurs, d’anticiper sur l’étouffement des quartiers Toeyibin et Napamboumbou où elle est localisée. D’autre part, il s’agira de répondre aux orientations du Schéma Directeur d’Aménagement du Grand Ouaga (SDAGO) et aux recommandations du Plan d’Occupation des Sols (POS) qui consacre la création de sept (07) centres secondaires dont celui de Ouaga Inter. Au vu des conclusions de l’étude de faisabilité de la seconde phase du PDDO qui a porté sur trois (03) centres secondaires (Tampouy, Grand Est et Kaatr Yaar), il apparait urgent et important de sécuriser les 33 ha qui font partie de l’aire d’influence de la gare.
Les investissements envisagés dans le cadre de ce grand projet urbain sont séquencés et démarreront par une première phase (2018-2019) qui concernera :
1) la réhabilitation et l’extension de la gare Ouaga Inter y compris l’aménagement du site de réinstallation provisoire des transporteurs ;
2) l’aménagement de voies d’accès, l’assainissement et l’éclairage public.
La seconde phase du projet qui démarre en 2019 consistera à la réalisation d’un vaste projet dont les composantes sont les suivantes :
1) le déclassement du cimetière de Toeyibin ;
2) la réalisation d’un pôle intermodal d’échanges ;
3) la réalisation d’équipements publics de qualité, l’assainissement, l’aménagement de voies d’accès et l’éclairage public ;
4) la réalisation d’aménagements paysagers durables
Ce projet urbain contribuera au développement économique et social (créateur d’emplois et de revenus) et au renforcement de l’image d’une ville tournée vers la modernité.
Une étude d’impact environnemental et social assortie d’un plan de gestion environnementale et sociale seront réalisés afin que les personnes et les biens affectés par le projet soient traitées conformément à la réglementation en vigueur au Burkina Faso.
Le coût de réalisation de la première phase du projet est d’environ quatre milliards (4 000 000 000) de FCFA pour une durée des travaux estimée à dix (10) mois. Des études ultérieures préciseront le coût de la seconde phase du projet.
Ouagadougou, le 07 juin 2018

Armand Roland Pierre BEOUINDE
Officier de l’Ordre National

Kaceto.net

images

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.