Le BAC a débuté ce mardi 03 juillet 2018 sur l’étendue du territoire. Le maire de la commune de Ouagadougou Armand Roland Pierre BEOUINDE a choisi le Lycée municipal BAMBATA pour l’ouverture des premières épreuves. Il était entouré de ses collaborateurs.

Pour cette session 2018, ils sont plus de 96 000 candidats à partir à l’assaut du premier diplôme universitaire dont 59 050 garçons et 37 721 filles. Le maire de la commune de Ouagadougou a procédé c matin au lancement des épreuves au lycée municipal Bambata. Ce centre d’examen accueille les jurys 72 et 73. Le jury 72 compte 298 candidats dans les séries littéraires A4 et A5. Le jury 73 accueille 287 candidats pour les séries scientifiques C et D


Huit lycées municipaux de la commune de Ouagadougou présentent des candidats dans différentes séries à cette session. C’est le jury 73 qui a constitué la première étape de la délégation. A l’issue de la vérification des enveloppes scellées, il a été procédé en présence de l’autorité municipale à l’ouverture de l’épreuve de français dans le jury 73. Avant d’affronter les épreuves, le maire a prodigué des conseils aux candidats. « Vous avez les encouragements du Conseil municipal de la ville de Ouagadougou. Soyez concentrés sur vos sujets, pas de stress, je vous souhaite beaucoup de chance, je souhaite 100% de réussite dans cette classe » a-t-il dit.

Le jury 72 qui abrite les séries A4 et A5 ont ensuite reçu la visite du maire et de ses collaborateurs. Aux candidats et au corps professoral, le maire a renouvelé ses encouragements avant l’ouverture du pli contenant l’épreuve de philosophie.
« Nous sommes venus au Lycée Bambata ce matin pour encourager nos lycéens qui sont en examen. Quatre centres de composition avec 1075 candidats sont abrités par des lycées municipaux. Huit lycées municipaux ont présenté des candidats au BAC dans les différentes séries. C’est tout à fait normal que nous puissions venir ce matin encourager les candidats et les appeler au calme et à la sérénité pour cet examen terminal. Egalement encourager les encadreurs et le corps professoral qui vont veiller sur le bon déroulement de cette session dans les meilleures conditions », a t-il confié à la presse.

Félix Ouédraogo
Direction de la communication de la commune de Ouagadougou

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.