Intervenant le 26 juillet 2018 à Yamoussoukro, à l`ouverture du premier Forum économique Côte d`Ivoire - Burkina Faso, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a appelé à la levée de toutes les contraintes pour améliorer la qualité des échanges entre les deux pays.

"Je souhaite... que, de vos discussions, des stratégies soient définies aux fins d’améliorer le niveau et la qualité des échanges, de lever toutes les contraintes inhibitrices et de favoriser la libre et saine circulation des personnes, des biens et des services", a-t-il dit.

Amadou Gon Coulibaly a rappelé que les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso connaissent globalement une bonne dynamique haussière, passant de 256 millards de FCFA en 2013 à 320 milliards FCFA en 2017, soit une hausse de plus de 25% sur la période 2013-2017.

Pour Amadou Gon Coulibaly, en dépit de la qualité des échanges entre les deux pays, ceux-ci pourraient être intensifiés à travers une plus grande diversification. Il a exhorté les secteurs privés ivoirien et burkinabè à occuper toute leur place dans le processus de développement des deux pays.

"Le Forum de ce jour se doit en conséquence de fonder le socle de la confiance irréversible placée dans le secteur privé de nos deux pays et d’inaugurer l’ère d’un partenariat sud-sud pragmatique et fructueux", a-t-il conclu.

Le Forum se tient en marge de la 7ème Conférence au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso

Ministère

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.