A ses proches, il avait annoncé depuis plusieurs mois son intention de briguer la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCBF). C’est désormais officiel depuis ce week-end. L’homme d’affaires Apollinaire Compaoré, patron de plusieurs sociétés au Burkina , dont la plus visible est Telecel, est bel et bien candidat pour être le patron des patrons Burkinabè.

L’élection est prévue le 13 novembre prochain, mais prudent, l’enfant de Koassa, dans la province du Bazèga, préfère partir à temps en constituant dès à présent son équipe de campagne, présidée par Hamado Sawadogo.
A 63 ans, ce Self-made-man qui compte parmi les grandes fortunes du Burkina croit dur comme fer que son heure est arrivée. En 2012, sous une « amicale pression », il avait préféré retirer sa candidature au même poste face Alizèta Ouédraogo. « Il a les atouts pour briguer la présidence, mais il faut s’attendre à des coups que ses adversaires ne manqueront pas de lui donner pendant la campagne », confie un cadre du CCIBF. Fervent croyant, Apollinaire Compaoré « laisse tout entre les mains de Dieu », mais rappelle que son ambition est bien justifiée, d’autant qu’il remplit les conditions et qu’il a des entreprises.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.