Les Indiens et les Noirs ont-ils une âme ? Autrement dit, sont-ils des êtres humains à part entière ou des sous-humains, juste au dessus des animaux ?
Choquante aujourd’hui, la question a pourtant fait l’objet d’un âpre débat en 1550 et 1551 à Valladolid, en Espagne, opposant deux camps : celui incarné par le dominicain Bartholomé de Las Casas et son contradicteur, le théologien Juan Ginés de Sepúlveda.
Pour le premier, la réponse est oui, les Indiens et les Noirs ont une âme, donc sont aussi fils de Dieu ; le second soutient le contraire.
Le débat a été demandé par le Roi d’Espagne, Charles Quint et s’est déroulé en présence du représentant du pape Jules III.
Si les débats débouchent sur la conclusion selon laquelle les Indiens et les Noirs n’ont pas d’âme, alors, il devient normal de les traiter comme tels, c’est à dire des objets et les soumettre à l’esclavage et à la colonisation.
Si au contraire, l’assistance se laisse convaincre que "ces êtres qui ne sont pas comme nous" ont néanmoins une âme, le projet esclavagiste et colonial est dénué de tout fondement et ne peut prospérer.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.