Les élèves officiers d’active de la 17ème promotion de l’Académie militaire Georges Namoano (AMGN), ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenants le samedi 4 août 2018 à Pô, au cours de la cérémonie de sortie placée sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Les nouveaux élèves-officiers sont prêts à affronter les défis du moment parce qu’ils ont bénéficié d’un programme de formation multidisciplinaire, selon le Commandant de l’AMGN, lieutenant-colonel, Yves Patrick Ouédraogo.

Ils ont été formés, entre autres, dans les modules de natation, de secourisme de combat, de sécurité incendie, de saut para, de l’instruction au tir de combat et de techniques d’intervention rapprochée, durant les deux années passées à l’académie.

Ces modules leur ont permis d’acquérir les compétences physiques, intellectuelles et morales pour être des officiers répondant à la devise de l’école : « Savoir pour commander », selon le délégué de la promotion, Alexandre Bienvenu Sawadogo.

Cette 17ème promotion baptisée « Dévouement », est composée de 2 femmes et 45 hommes. Les 47 nouveaux militaires dont 30 Burkinabè, sont issus de 10 nationalités différentes.

Le président du Faso a souhaité que « ces sous-lieutenants puissent contribuer à consolider les capacités opérationnelles de leurs armées et de pouvoir apporter leur jeunesse, leur engagement, leur intelligence au service de leurs patries respectives ».

L’Académie militaire Georges Namoano est née le 23 août 1985 en remplacement de l’Académie militaire de Pô. Elle est devenue une école mixte en 2007.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.