La capitale burkinabè, Ouagadougou, abrite, à partir de dimanche, une Assemblée générale (AG) de l’Association des médiateurs des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (AMP-UEMOA), portant sur les systèmes éducatifs du l’espace communautaire.

Selon un communiqué de l’institution, la rencontre qui va se tenir du 30 septembre au 5 octobre 2018, dans la salle des banquets de Ouaga 2000, porte sur le thème « Crises et dysfonctionnements des systèmes éducatifs dans l’espace UEMOA : quel rôle des Médiateurs institutionnels pour une solution durable ? ».

La rencontre est placée sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui devrait prendre part à la cérémonie officielle d’ouverture, le 1er octobre à 16 heures (Gmt et locale).

Créée le 10 janvier 1994 à Dakar, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a, pour objectif essentiel, l’édification, en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé et intégré, au sein duquel est assurée une totale liberté de circulation des personnes, des capitaux, des biens, des services et des facteurs de production.

Elle agit également en faveur de la jouissance effective du droit d’exercice et d’établissement pour les professions libérales, de résidence pour les citoyens sur l’ensemble du territoire communautaire.

Les huit pays membres de l’UEMOA sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

APA

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.