Le nouveau délégué CSBE pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord a pris fonction, dimanche 14 octobre 2018, à Amsterdam. Gaëtan Ouédraogo a été officiellement installé par l’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles, Son Excellence Madame (SEMme) Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Après Mme Nadège Ilboudo, installée dimanche 30 septembre 2018, à Bruxelles, comme déléguée CSBE pour le Royaume de Belgique et le Grand-Duché du Luxembourg, c’était ce dimanche 14 octobre, au tour de son collègue, M. Gaëtan Alexis Windpanga Ouédraogo d’entrée en fonction. Celui-ci a été installé dans cette nouvelle fonction de représentant de la diaspora burkinabè lors d’une cérémonie solennelle présidée par l’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles, SEMme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

« Au nom du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, je déclare officiellement installer, M. Gaëtan Ouédraogo dans ses fonctions de délégué au Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur pour représenter nos compatriotes résidant aux Pays-Bas, au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et en Irlande ». C’est par cette formule prononcée par l’ambassadeur Zaba que M. Ouédraogo est définitivement entré dans ses fonctions de délégué CSBE.

L’ancien champion de taekwondo règne désormais sur trois pays : l’Irlande, -une république- les Pays-Bas et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord qui sont, eux, deux monarchies constitutionnelles.

Elu le 17 juin 2018 face à M. Augustin Ilboudo qui avait reconnu sa défaite avec beaucoup de fair-play, M. Ouédraogo avait obtenu 76 voix sur les 110 personnes qui avaient pris part aux votes. Son challenger avait alors obtenu 34 voix. Quelques176 personnes s’étaient inscrites sur la liste électorale de ce vote organisé pour la première fois à Amsterdam et qui a regroupé les électeurs des trois pays.

Pour l’élection des délégués CSBE, l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles qui couvre cinq pays a eu droit à deux délégués. Et c’est désormais Mme Nadège Ildoudo, qui couvrira la Belgique et le Luxembourg et M. Gaëtan Ouédraogo qui va représenter la diaspora burkinabè établie en Irlande, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Devant de nombreux compatriotes et des amis du Burkina Faso venus à cette installation, l’ambassadeur Zaba a rappelé à M. Ouédraogo ses prérogatives et l’étendue de la tâche qui l’attend comme délégué CSBE.

« Vous avez la lourde tâche d’être le porte-parole de nos compatriotes qui résident aux Pays-Bas, en Irlande et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord. Il s’agit là d’une fonction exaltante mais aussi contraignante qui va vous demander d’être disponible à tout moment, d’être à l’écoute des uns et des autres et, d’être un relai et une courroie de transmission entre les compatriotes et l’administration », a-t-elle rappelé.

« Je souhaite vivement une collaboration fructueuse entre le délégué CSBE, les différentes associations des Burkinabè des Pays-Bas, du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et de l’Irlande, l’ensemble de la communauté et l’ambassade afin que nous atteignions ensemble les objectifs de développement du Burkina Faso », a dit l’ambassadeur Zaba.

SEMme Zaba a surtout insisté sur l’ultime combat pour tous à commencer par le délégué CSBE qui est celui de la protection des compatriotes et du rayonnement du Burkina Faso.

Rappelant à M. Gaëtan Ouédraogo que son rayon d’action était assez vaste enjambant l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord et les Pays-Bas, l’ambassadeur a assuré le nouveau délégué de son soutien personnel et de celui de son administration.

Quant à M. Gaëtan Ouédraogo, ancien président de « Faso Yellé », l’association des Burkinabè vivant aux Pays-Bas d’où il a démissionné pour se porter candidat, il a félicité son ex challenger, M. Augustin Ilboudo qui n’a pas « démérité » lors du scrutin. « Pour moi, il n’y a pas de vainqueur ni de vaincu, c’est toute la communauté qui a gagné et nous devons travailler ensemble pour la réussite des missions de notre délégué CSBE », a-t-il insisté.

« Je m’engage à faire de mon mieux pour exercer (cette) fonction de délégué CSBE avec intégrité et honnêteté, et à travailler avec tous ceux qui le désirent dans le plus grand respect des attributions liées à la fonction du délégué CSBE », a poursuivi M. Ouédraogo.

Le nouveau délégué CSBE a rappelé que dans le programme sur la base duquel il a été élu, il s’est engagé à rapprocher les services consulaires de l’ambassade aux communautés burkinabè et à travailler à rendre les différents services de l’Etat burkinabè plus accessibles pour la diaspora. Il s’était aussi engagé dans son programme à promouvoir les entreprises et activités commerciales des ressortissants et à accroître l’employabilité des ressortissants.

Sur le plan social, M. Ouédraogo dit que durant sa campagne il avait promis d’apporter assistance aux Burkinabè en situation difficile et d’accompagner les associations des Burkinabè de la diaspora dans leurs missions visant à renforcer la cohésion et la solidarité au sein de la communauté.

« Chers compatriotes, lorsque vous prendrez largement connaissance des détails du programme, je vous exhorte à vous l’approprier afin que nous l’enrichissons ensemble pour que sa mise en œuvre soit une réussite pour tous », a-t-il indiqué.

Il a promis se rendre bientôt à Dublin et Londres pour rencontrer les autres compatriotes établis en Irlande et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

En marge de son installation, M. Ouédraogo a fait à ses mandants, un compte-rendu succinct du forum de la diaspora organisée par le gouvernement du 11 au 13 juillet dernier.

Il s’est félicité des engagements pris par les autorités burkinabè estimant que leur mise en œuvre permettra à la diaspora burkinabè d’avoir et de prendre toute sa place dans le développement socioéconomique de leur patrie.

Plusieurs fois champion du Burkina Faso de taekwondo, trois fois champions d’Afrique de l’Ouest et médaillé de bronze au championnat d’Afrique de taekwondo en 1998, M. Ouédraogo qui est établi depuis 2005 à Amsterdam où il a enseigné son art à l’université est actuellement employé au département informatique du Conseil d’Etat des Pays-Bas à La Haye.

Romaric Ollo HIEN

Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles

Mission auprès de l’Union Européenne

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.