Le coureur burkinabè, Seydou Bamogo a remporté au sprint, dimanche, la 3e étape du Tour du Faso entre Bolgatanga (Ghana) et Pô longue de 75 km, devant les Belges Bouvry et Calleeuw Joeri.

Le sprinter burkinabè Seydou Bamogo détrône ainsi son compatriote Mathias Sorgho de la tunique jaune la plus convoitée du tour, acquise hier de haute lutte en territoire ghanéen. Bamogo a parcouru les 75 km en 1h50mn17sec, soit une moyenne de 41,130 km/h.

La distance qui était de 90 km a été réduite à 75 km pour cause des travaux à l’intérieur de la ville de Pô.

Seydou Bamogo, meilleur équipier, a également le maillot des points chauds. Mais le maillot vert quitte les épaules de Mathias Sorgho pour l’Allemand Julian Hellmann.

La 4e étape sera courue demain lundi entre Laye et Ouahigouya, longue de 148 km.

Le top départ du Tour 2018 a été donné le 26 octobre dernier avec 70 coureurs sur la ligne de départ

APA/Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.