Ouverts le 15 novembre, les travaux de la 15ème édition des journées de la commune burkinabè se sont achevés le 17 novembre 2018, avec une cérémonie de clôture présidée par le premier ministre Paul Kaba Thiéba

L’enjeux de cette édition était de réfléchir sur la question du foncier au Burkina au lendemain de la levée de suspension des lotissements. Durant ces 3 jours, les participants ont eu droit à des communications sur des thématiques, notamment « la problématique du lotissement au BF", "la mobilisation des ressources financières liées au foncier", et "la mise en œuvre du fond minier pour le développement local".
À la fin de cette session, des recommandations et de propositions ont été faites par les différentes collectivités, notamment en ce qui concerne la thématique liée au foncier, il est ressorti que les collectivités territoriales gagneraient à mutualiser leurs ressources dans la mise en place et de l’opérationnalisation des Services fonciers ruraux , et qu’il serait aussi indispensable que l’Etat clarifie les rôles et les prérogatives des différents acteurs dans la gestion du foncier.
Pour la thématique liée au fond minier, il a été demandé d’accélérer les procédures devant permettre aux collectivités de bénéficier du fond minier, de prendre des dispositions au niveau de l’AMBF pour la représentation effective et efficiente dans les différentes commissions en charge de la gestion et du suivi du fond minier et mettre à la disposition de toutes les communes des textes juridiques sur le fond minier, etc.
En réponse, le premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis que les ressources transférées qui ne représentent que 5% du budget national soit porté 15% en 2020. Sur la question de l’assouplissement des processus de passation des marchés, il a indiqué qu’il faut voir comment introduire un assouplissement dans le cadre légal pour plus d’efficacité.
L’une des décisions majeures de cette cérémonie a porté sur 300 ambulances que le gouvernement donne aux communes, preuve de la concrétisation de l’engagement du président du Faso d’équiper les centres de santé des communes. Il s’est par ailleurs réjouit de la tenue de cette 15ème édition qui lui a permis de connaitre bon nombre de préoccupations liées au communes.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.