Les sportifs burkinabè ont brillé en 2018 en raflant plusieurs médailles lors de compétitions internationales, en cyclisme, karaté-do, vovinam viet-vo-dao, en athlétisme et en log lift.

Cette année le Burkina Faso a remporté 5 tours cyclistes dans la sous-région ouest-africaine. A commencé par le Tour du Faso remporté avec brio le 4 octobre dernier par Mathias Sorgho.
Avant lui, son compatriote Salifou Yarbanga a décroché le maillot jaune du Tour du Bénin le 14 mai dernier à Cotonou.

Souleymane Koné en a fait sa propriété, le maillot doré le plus convoité du 8e Tour Mali en dominant l’épreuve qui s’est déroulée du 28 février au 4 mars.

Au Tour du Togo qui s’est déroulé à mi-avril, c’est Abdoul Aziz Nikiéma qui a imprimé sa marque en enlevant le maillot jaune de leader.

Bassirou Nikiéma s’est imposé au Tour de Guinée disputé du 21 au 25 novembre.

Les coureurs burkinabè se sont également illustrés dans des grands prix du continent comme celui « de la montagne du Ghana et de la ville d’Abidjan » (Aziz Nikiéma).

L’homme le plus fort du Burkina Faso cette année est sans conteste Cheik Ahmed Hassan Sanou alias Iron Biby.

Il est même le plus fort du monde en « log lift » ou ‘’porté à l’épaule’’. Il a été sacré champion du monde de la discipline ex aequo avec le Britannique Eddie Hall, lors des championnats du monde à Boroughbride en Angleterre.

Les deux hommes ont d’abord battu le record européen (212 kg) en soulevant un poids de 213 kg. Ils ont tous échoué en essayant de soulever un poids de 230 kg pour battre le record mondial qui est de 228kg détenu par Big Z.

Le Burkina Faso était également sur le podium du monde en Vovinam viet-vo-dao. Faouziatou Nikiéma, Salifou Kouanda, Gaoussou Wiz Kanazoé ou encore Ousmane Patrice Sanou ont brillé par leur talent en décrochant des médailles dorées lors du 5e championnat du monde tenue du 26 au 29 juillet 2018 à Bruxelles en Belgique.

Le Burkina Faso (avec 14 voshing) s’est classé 3e avec 15 médailles dont 7 en or, 2 en argent et 6 en bronze.

En karaté-do, le Burkina Faso a remporté pour la 2e fois de suite le championnat d’Afrique de karaté-do en remportant 29 médailles dont 12 en or, 6 en argent et 11 en bronze. Cette compétition s’est tenue du 20 au 22 avril à Ouagadougou.

Fabrice Zango a offert l’or au Burkina Faso au triple saut (17,11m), disputé le 4 Août à Asaba (Nigeria) lors du championnat d’Afrique d’athlétisme. Sa compatriote Marthe Koala quant à elle, a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque le 17 juin 2018.

La situation n’a pas été rose en football. Seuls les Etalons juniors se sont qualifiés pour la CAN de leur catégorie qui aura lieu à Niamey au Niger après 11 ans d’absence à cette compétition.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.