Le nouveau Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, nommé ce lundi, est un économiste spécialisé en planification de développement et en gestion des entreprises avec trente-deux ans d’expérience dans la haute administration du Burkina Faso, renseigne sa biographie.

Marié et père de trois enfants, le nouveau chef du gouvernement était de 2000 à 2017, commissaire chargé du Département du Marché régional du commerce de la concurrence et de la coopération de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Titulaire d’un Diplôme d’Etude Approfondies (DEA) en Sciences Economiques et d’un Diplôme d’Etudes Supérieurs Spécialisés (DESS) en Administration des Entreprises, Christophe Joseph Marie Dabiré a a servi tour à tour au Ministère de l’Economie et du Plan en tant que Directeur des Etudes et des Projets et Directeur général de coopération avant d’être appelé à des fonctions gouvernementales.

Il a été ministre de la Santé de 1992 à 1997 et ministre des Enseignements secondaires supérieur et de la Recherche scientifique de 1997 à 2000.

Elu député à l’Assemblée Nationale du Burkina Faso en 1997 et réélu en 2002, il assume à l’hémicycle les fonctions du président de la commission des finances et du budget de 2002 à 2007.

De mars 2007 à mai 2017 il est commissaire chargé du Département du marché régional, du commerce de la concurrence et de la coopération (DMRC) à la commission de l’UEMOA.

Christophe Joseph Marie Dabiré succède à Paul Kaba Thiéba qui, après trois ans à la primature, a rendu sa démission et celle de son gouvernement, dans la soirée du vendredi 18 janvier 2018 dernier.

Le gouvernement de M. Dabiré est attendu dans les heures ou jours à venir.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.