Dans un communiqué publié hier 16 avril par le ministre de la Communication et des relations avec parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Danjinou, le gouvernement a confirmé l’information qui circule depuis quelques jours selon laquelle l’ancien président président Blaise Compaoré a écrit une lettre au président Roch Marc Christian Kaboré.
Dans sa lettre, Blaise Compaoré, déplore que notre pays soit victime d’attaques terroristes depuis 2016 qui endeuillent ainsi toute ta nation, présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il exprime sa solidarité au peuple burkinabè et salue le courage, le dévouement et l’esprit de sacrifice des forces de défense.
Ce n’est pas tout. Celui qui a dirigé le Burkina pendant 27 ans avant de démissiner suite à l’insurrection populaire d’octobre 2014 et se réfugier à Abidjan en compagnie de nombreux de ses collaborateurs appelle "à la réconciliation des cœurs et des esprits de tous les Burkinabè sans exception et sans exclusion et, réaffirme sa disponibilité à soutenir toutes les initiatives en vue de la promotion de la paix, de la cohésion sociale, du vivre ensemble".
Selon le communiqué du ministre Danjinou, le président du Faso " a pris acte de cette correspondance et de la disponibilité de Monsieur Blaise Compaoré". Sans plus. Il se donne dans doute le temps d’examiner tous les contours de cette l’offre de service que lui fait son prédécesseur, qu’il accueille visiblement sans grand enthousiasme.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.