Une brochette d’artistes musiciens et d’humoristes venus du Burkina Faso ont électrisé le public venu assister à des prestations à l’Institut français, à Abidjan, à l’occasion de la nuit culturelle du Burkina, pays invité d’honneur à la 12ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), selon des témoignages.

Une brochette d’artistes musiciens et d’humoristes venus du Burkina Faso ont électrisé le public venu assister à des prestations à l’Institut français, à Abidjan, à l’occasion de la nuit culturelle du Burkina, pays invité d’honneur à la 12ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), selon des témoignages.

Instant fort en symbole au cours de cette soirée de mercredi est le featuring improvisé entre le maître de Cérémonie, en l’occurrence Smarty et Mawdoé Célestin qu’il a introduit après beaucoup d’éloges et de superlatifs.

Kamso Dollar, Malcom, Sali Z, Eunice Goula viendront par la suite gonfler le public à bloc avant le carton de la dynamique et énergétique Mariah Bissongo qui a littéralement transformé la salle de spectacle de l’Institut Français d’Abidjan-Plateau, plein comme un œuf, en un véritable dancing-club.

De la danse traditionnelle, des défilés de mode de créateurs venus de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso et l’humoriste Mam’So Mono ont égaillé le nombreux public qui s’est approprié cette nuit du Burkina Faso au Femua 12, en présence des ministres burkinabè de la Culture, Abdoul Karim Sango et du Commerce, Harouna Kaboré.

Quant à la journée culturelle du Burkina Faso qui s’est déroulée, jeudi, à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports, le site principal du Femua dans la commune de Marcory à Abidjan, des commerçants, des groupes de danses, des prestations d’artistes évoluant dans le tradi-moderne ont également apporté des notes de gaieté à ce rendez-vous culturel qui a drainé de milliers de visiteurs.

(AIP)

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.