Rendez-vous tant attendu par les mélomanes de reggae, la cérémonie des Marley d’or aura lieu le 4 mai prochain dans la cour du SIAO avec Tiken Jah Fakoly comme Guest star !

Pour la 6ème année consécutive, l’édition 2019 des Marley d’or se tiendra le 4 mai prochain dans la cour du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Un rendez-vous organisé par l’artiste musicien Madess pour rendre hommage à Bob Marley, décédé le 11 mai 1981 à 36 ans à Miami, aux Etats-Unis des suites d’un cancer généralisé. « C’est compte tenu des agendas des artistes invités et d’autres événements culturels que nous avons retenu le 4 mai pour les Marley d’or au lieu du 11 mai », explique Madess, grande figure du reggae burkinabè.
Les Marley d’or sont un des événements musicaux attendus par les amoureux du reggae, genre musical très engagé né dans les années 60 dans les classes populaires jamaïcaines et devenu un outil universel de combat pour plus de justice. C’est une soirée qui rassemble ce qui se fait de mieux en matière de reggae sur le continent africain.
Cette année, c’est l’ivoirien Tiken Jah Fakoly, la valeur confirmée du reggae africain qui est l’invité star. « Sa présence est un événement et provoque du bruit positif pour les Marley d’or », explique Madess, seul maitre à bord de cet événement qui nécessite beaucoup de moyens et d’ingéniosité.
« Reggae et cohésion sociale », c’est sous ce thème que se tiendront les Marley d’or 2019, une édition que les organisateurs ont décidé de dédier aux Forces de défense et de sécurité (FDS) en leur offrant gratuitement 1000 tickets. Histoire de les encourager dans leur combat contre les nihilistes qui sèment le mal dans notre pays depuis maintenant trois ans.

Parmi les autres stars attendues, figure Ouango Roger, auteur d’un reggae d’une pureté que les connaisseurs savent apprécier. Très avare en prestations publiques sur le continent, il avait mis le public du stade du 4 août debout à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du FESPACO 1995. « Nous attendons plus de 5000 personnes dans la cour du SIAO, dont beaucoup d’étrangers d’Europe et des Etats Unis, notamment des journalistes et de professionnels qui ont travaillé avec Bob Marley », confie Madess, que nous avons rencontré le 30 avril peu après qu’il ait cassé un jeune spirituel, « pour demander à Jah de faciliter les choses ».
Totalement décontracté à quelques jours de l’évènement, il ne doute pas un instant que tout se passera bien, car dit-il, « pour quelqu’un comme moi qui n’ai rien mais qui réussit à organiser un tel événement qui nécessite des dizaines de millions de
F CFA, c’est que, quelque part, Jah veille sur nous ».
A quand le prochain album de Madess ? « Ce que je fais avec les Marley d’or dépasse un album, mais j’y pense », répond t-il, avant de lancer un appel aux mélomanes de reggae à venir partager des moments de communion le 4 mai prochain.
Prix d’entrée : 2000 et 5000 F CFA

Dominique Koné
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.