Le 13 avril dernier est née l’Association des professionnels et acteurs du froid de la climatisation (APFC), une toute première structure qui réunit tous ceux qui évoluent dans les métiers du froid et de la climatisation dans notre pays.
Objectif : regrouper, organiser les professionnels et les acteurs du froid et la climatisation pour valoriser ce secteur, accroître son développement, générer des emplois et protéger l’environnement

C’est une idée qui a mis plus deux ans avant de voir le jour : parvenir à réunir dans un cadre organisé tous ceux qui évoluent à des niveaux divers dans le secteur du froid et de la climatisation au Burkina. Le 13 avril dernier, ce qui était perçu comme un rêve est devenu une réalité. Venus principalement de Ouagadougou, mais de quelques provinces, les professionnels du froid et de la climatisation se sont retrouvés dans les locaux de l’ABMAQ à l’occasion de l’Assemblée générale constitutive de l’Association des professionnels et acteurs du froid et de la climatisation, en abrégé APFC. Une occasion de mettre sur pied une structure pour mieux défendre les intérêts de ses membres.
Un réel motif de satisfaction pour le nouveau président de l’Association, Elie Ouédraogo, initiateur du projet et architecte de son opérationnalisation.
Dans ses statuts, l’APFC se définit clairement comme étant apolitique.
Son but est social, non lucratif et vise à "regrouper les experts, ingénieurs, techniciens, ouvriers qualifiés, et les acteurs (les responsables et employés d’industries, les établissements d’enseignement spécialisé, commerçants de d’accessoires froid et climatisation, les responsables des sociétés de ventes et de distribution d’équipements froid et climatisation, des entreprises et des sociétés d’installation et de maintenance…) du froid et de la climatisation" en vue "d’accroître le secteur, générer des emplois et rendre notre environnement confortable et protégé". L’APFC entend également promouvoir le secteur et le métier du froid et de la climatisation au Burkina Faso, en fédérant tous les acteurs de la chaîne du froid, défendre les intérêts communs du secteur du froid et la climatisation, contribuer au développement scientifique, technique et technologique des industries du chauffage, de la ventilation, du conditionnement d’air.
Ce n’est pas tout. Très ambitieuse, cette première structure dédiée au froid entend aussi jouer sa partition dans le respect de l’environnement, la maîtrise des éco climats, la promotion des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, dans l’information, la formation et le perfectionnement de ses membres en assurant leur sécurité sur leurs lieux de travail.

Ouverte à toute personne sans distinction de sexe, APFC insiste sur la moralité, c’est à dire, la droiture et l’intégrité de ses militants.
Depuis sa création il y a un peu moins d’un mois, elle a enregistré plus d’une centaine d’adhérents et a déjà décroché des formations au profit de ses membres. Elle compte poursuivre le renforcement des capacités de ses adhérents et améliorer ainsi la qualité des prestations offertes au public.

A l’issue de l’assemblée générale du 13 avril 2019, un bureau voté à main levée a été mis en place pour un mandat trois ans. (Voir la composition plus bas)
Bon vent à l’APFC

Dominique Koné
Kaceto.net

Composition du bureau

Président : Elie Ouédraogo
Secrétaire général : Patinde Ismaël
Secrétaire général adjoint : Kouamé Konan Claver
Trésorier général : Congo Oumarou Fadoukou
Trésorière générale adjointe :Sawadogo Halimatou

Secrétaire chargé de la communication et aux relations extérieures  : Ouédraogo Yliasse
Secrétaire adjoint à l’organisation et aux relations extérieures : Yoda Luc

Secrétaire chargé de la formation et de l’innovation : Bagagnan Youssouf

Secrétaire adjoint chargé de la formation et de l’innovation : Konditamdé Yamba Dominique

Secrétaire chargé de programmes de protection environnementale, du respect des Normes conventionnelles et de sécurité de travail : Bazié Jean
Premier Secrétaire adjoint chargé de programmes de protection environnementale, du respect des Normes conventionnelles et de sécurité de travail : Ouédraogo Souleymane
Deuxième Secrétaire adjointe chargé de programmes de protection environnementale, du respect des Normes conventionnelles et de sécurité de travail : Ouédraogo Orianne

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.