L’Institut Tony BLAIR va apporter son appui au programme présidentiel du Chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian KABORE. C’est la substance de l’audience accordée par le Chef du gouvernement, Christophe DABIRE, le lundi 20 mai 2019 à la Primature, à une délégation conduite par Béatrice BIANCHI, Chef du bureau sahel pour le TBI.

Les choses se précisent donc entre l’Institut Tony BLAIR et les autorités burkinabè. A en croire Béatrice BIANCHI, l’audience qui leur été accordée dans la soirée du 20 mai 2019, à elle et à sa délégation, fait suite à la visite effectuée au Burkina quelques mois plus tôt par l’ex-Premier ministre britannique en personne.
Le principe de l’accompagnement va donc se matérialiser bientôt à travers la signature d’un mémorandum d’entente, à travers lequel, le TBI mettra à la disposition du gouvernement burkinabè, à titre gracieux et sa demande précise-t-on, des conseillers, des experts et des analystes. Et ce, conformément à sa méthode de fonctionnement.
Ces derniers vont apporter un appui méthodologique et technique à divers niveaux, y compris dans la question de la mobilisation des ressources auprès de bailleurs de fonds internationaux.
Le Tony Blair Institute for global change, est une société de conseils et d’expertise à but non lucratif. Son ambition, selon son fondateur, qui dirigea le gouvernement britannique de 2007 à 2017, est d’aider à « rendre la globalisation profitable au plus grand nombre ». Basé à Londres au Royaume-Uni, il intervient dans plusieurs autres pays du continent africain.

Juvénal Somé
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.