Une attaque armée menée dans la nuit de dimanche à lundi par des individus non identifiés à Sobane-Da, commune de Sangha, région de Mopti, a fait 95 morts, et de 19 portés disparus, plusieurs animaux abattus et des maisons incendiées, selon un communiqué publié par le gouvernement malien

« Nous avons pour le moment 95 civils tués, les corps sont calcinés, nous continuons de chercher des corps », a déclaré sous le couvert de l’anonymat un élu de la commune de Koundou (cercle de Koro), où se situe ce village. « Selon les civils, ce sont des hommes armés qui sont venus tirer, piller et brûler. C’est un village de 300 habitants. C’est vraiment la désolation », a ajouté cette source. « C’est un village dogon qui a été quasiment rasé », a pour sa part indiqué une source sécuritaire malienne. « Nous sommes sur le terrain avec des élus, nous avons déjà compté 95 civils tués », a-t-elle ajouté.

Depuis l’apparition en 2015 dans le centre du Mali du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon, pratiquant essentiellement l’agriculture, qui ont créé leurs "groupes d’autodéfense".

AFP/Kaceto.net
Images d’archives

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.