Ceci est un message du ministre de la Santé à l’occasion de la célébration le 14 juin de la Journée mondiale du donneur de sang

Mesdames et Messieurs,
« Du sang sécurisé pour tous », tel est le slogan de cette année pour la Journée mondiale du donneur de sang, célébrée le 14 juin dans le monde. Cette manifestation permet non seulement de remercier les donneurs volontaires et bénévoles pour le geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang, mais aussi de sensibiliser l’opinion publique sur la nécessité de dons de sang réguliers afin d’assurer la disponibilité des produits sanguins de qualité pour la sécurité des patients qui en ont besoin. Cette disponibilité permanente de ces produits de santé fait partie intégrante des paramètres indispensables pour l’atteinte de la couverture sanitaire universelle.
La transfusion sanguine est un acte médical qui sauve des millions de vies chaque année. Son indication est vitale pour la prise en charge des femmes souffrant d’anémie et d’hémorragies associées à la grossesse, à l’accouchement et au cancer de l’utérus ; des enfants souffrant d’anémie sévère due au paludisme ou à la malnutrition ; des patients souffrant de pathologies sanguines ou de la moelle osseuse, de troubles héréditaires de l’hémoglobine et d’affections entraînant une déficience immunitaire ; des victimes d’accidents divers en situations d’urgence ; ainsi que des patients soumis à des interventions médicales et chirurgicales de pointe. Bien que les besoins en sang et en produits sanguins labiles soient permanents, on observe une variation dans les besoins selon les périodes de l’année et en fonction de l’incidence de certaines pathologies. En effet, la période allant de juin à octobre est dite « difficile » du fait de la recrudescence du paludisme chez les enfants mais aussi de la faiblesse des collectes due à la période des vacances. Ainsi, pendant cette période « difficile », les services de transfusion sont confrontés à la difficulté de satisfaire à la mise à disposition optimale des patients, suffisamment de sang et de produits sanguins labiles, tout en garantissant leur qualité et leur innocuité.
En mai 2005, lors de la cinquante-huitième Assemblée mondiale de la Santé, les ministres de la santé du monde entier dont le Burkina Faso, ont unanimement souscrit à une déclaration par laquelle ils s’engagent à soutenir et promouvoir les dons de sang volontaires. Ainsi, dans la résolution WHA58.13, ils ont établi la Journée mondiale du donneur de sang comme une manifestation annuelle organisée chaque 14 juin. De plus, cette résolution invite instamment les États membres à mettre pleinement en œuvre des programmes du sang bien organisés, coordonnés au niveau national, durables et dotés de systèmes de réglementation appropriés. Cela suppose des gouvernements qu’ils assurent un financement suffisant des services de qualité pour le don de sang, ainsi que le développement de ces services pour pouvoir collecter suffisamment de sang et répondre aux besoins des patients.
Cette année, la campagne a pour thème le don de sang et l’accès universel à des transfusions de sang sécurisé en tant qu’élément pour atteindre la couverture sanitaire universelle. Cette thématique vise à sensibiliser au besoin universel de sang sécurisé dans la prestation des soins de santé et le rôle crucial joué par les dons volontaires dans l’avènement de la couverture sanitaire universelle dans le monde et au Burkina en particulier. Le thème encourage davantage de personnes à devenir des donneurs de sang et à faire ce geste régulièrement afin de bâtir les fondations solides d’un approvisionnement national durable en sang, suffisant pour répondre aux besoins de tous les patients devant recevoir une transfusion sanguine.

La journée et le thème sont également un appel à l’action, destiné à tous les gouvernements, à toutes les autorités sanitaires nationales et à tous les services nationaux de transfusion pour consacrer les ressources suffisantes et mettre en place des systèmes et des infrastructures permettant d’augmenter la collecte de sang auprès de donneurs volontaires, bénévoles et réguliers ; de dispenser des soins de qualité aux donneurs ; de promouvoir et appliquer l’usage clinique approprié du sang ; et de mettre en place des systèmes de contrôle et de surveillance pour l’ensemble de la chaîne des transfusions sanguines.
Mesdames et Messieurs,
Chaque année, l’OMS fait le choix d’un pays hôte de la Journée mondiale du donneur de sang. Cette année, le Rwanda abritera la manifestation mondiale le 14 juin 2019. Pour cela, le Burkina prendra part à cette célébration mondiale à travers une délégation du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS).
Le Burkina Faso célèbrera cette journée en différé, le samedi 22 juin 2019 à Ouahigouya, dans la région du Nord. La manifestation de cette année a pour objectifs :
• de célébrer et remercier les personnes qui donnent leur sang et encourager ceux qui ne sont pas encore des donneurs à le devenir ;
• de souligner la nécessité du don régulier de sang toute l’année pour maintenir un approvisionnement suffisant et parvenir à l’accès universel et rapide aux transfusions de sang sécurisé ;
• de diriger l’attention sur la santé des donneurs et sur la qualité des soins qui leur sont dispensés, afin d’obtenir d’eux un engagement fort et une volonté ferme de donner régulièrement leur sang ;
• de plaider pour l’intégration effective de la transfusion sanguine dans les politiques d’achats stratégiques de prestation de soins en vue de l’atteinte de la couverture sanitaire universelle ;
• de mobiliser les ressources aux niveaux national, régional et mondial auprès des gouvernements et des partenaires au développement, pour investir dans les programmes nationaux de transfusion afin de les renforcer et les inscrire dans la pérennité.
Pour « du sang sécurisé pour tous », mobilisons-nous pour créer une chaîne de solidarité pour sauver des vies, engageons-nous pour des dons volontaires et réguliers afin d’atteindre les 114 000 poches escomptées par le centre national de transfusion sanguine (CNTS) en 2019.

Le Ministre de la santé
Professeur Claudine LOUGUE/SORGHO
Chevalier de l’ordre national

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.