Le président de l’Union pour le progrès et le changement, (UPC, opposition) Zéphirin Diabré a rencontré samedi les ‘’lionnes et les lions’’ de son parti, pour échanger sur les nouvelles stratégies du parti, à l’orée des élections de 2020.

« Après les turbulences qu’a connues le parti, nous avons rebâti et consolider nos structures et aujourd’hui ce sont des lionnes et des lions bien organisés et bien déterminés pour les prochaines batailles électorales qui vous reçoivent » a indiqué le secrétaire général de l’UPC-Gnagna, Moussa Lankoandé.

M. Lankoandé qui s’adressait samedi au président de son parti Zéphirin Diabré, lors d’un meeting à Bogandé (Est), faisait allusion aux « quelques démissions » dans les communes de Thion, Piéla et Manni.

Il a assuré que ces communes se sont restructurées et redynamisées.

Moussa Lankoandé a précisé que la réunion vise à mobiliser l’ensemble des acteurs clés et tous les militants autour des stratégies du parti, à partager les soucis de la base et à affermir les acquis.

Le meeting a également permis au président du parti de faire la connaissance des nouveaux membres des bureaux des sections et sous sections du parti dans cette province.
L’escale de Bogandé est « spéciale » a dit Zéphirin Diabré, avant d’ajouter que c’est dans un esprit de conquête que son staff y est revenu.

« C’est le tour de notre parti de gérer le pouvoir car l’UPC est le seul grand parti qui n’a pas encore exercer le pouvoir mais qui a apporté la réconciliation au Burkina Faso » a-t-il affirmé.

A l’en croire, pour arriver à la tête du Burkina Faso, l’UPC attend cultiver l’union, la cohésion et la discipline.
Devant les milliers de militants mobilisés pour la circonstance, Zéphirin Diabré a présenté le parti du lion, comme la solution pour tous les Burkinabé face à ce qu’il qualifie d’échec du pouvoir en place.

« Nous irons partout où il le faut pour encourager les militants afin de nous accorder et fédérer les forces pour un coup KO en 2020 » a martelé le président de l’UPC.
Pour un véritable changement, le président du parti du lion a invité ses militants à convaincre démocratiquement la majorité des populations.

En rappel Zéphirin Diabré a été l’un des leaders qui a participé à l’éviction du président Blaise Compaoré, en octobre 2014, après 27 ans de gestion.

Lors de la présidentielle de novembre 2015, M. Diabré a perdu le pouvoir face à Roch Kaboré, un ex allié de M. Compaoré passé dans l’opposition.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.