Football, pétanque, athlétisme, cyclisme homme et femme, scrabble, etc., la troisième édition de la coupe de l’élu local de la commune de Ziniaré a encore tenu toutes ses promesses. La cohésion sociale en sort renforcée !

Samedi 29 juin vers 19 heures. Un long cortège s’ébranle du stade municipal de Ziniaré en direction de Guilongou, à quelques trois kilomètres de là. Au milieu du cortège, des jeunes juchés sur un tricycle, brandissent une coupe, pendant que d’autres axionnent les klaxons de leurs motos et lancent des cris de joie, déchirant le calme de la nuit qui commence à s’installer. Tout au long du trajet, des badauds, alertés par le bruit, leur lance des "bravo", "vive Guilongou", "félicitations". La nuit sera longue et joyeuse pour célébrer cette victoire en finale de football de la troisième édition de la coupe de l’élu local de la commune de Ziniaré.
Face à Tamissi, l’équipe du secteur 4 a fait le travail. Proprement. Dès la première mi-temps, l’affaire était pliée. La pression qui était permanente sur la défense de Tamissi s’est soldée par un but à la 33ème, oeuvre de Omar Ouédraogo.
Les adversaires tentent de réagir, an vain. Le secteur 4 était nettement au dessus de son vis à vis. Sur tous les compartiments de jeu, les jeunes de Guilongou imposent leur loi.

Ils attaquent le ballon, empêchent leurs adversaires de développer leur jeu et parviennent sans trop de difficultés à perforer la défense adverse. A la 35ème minute, Richard Yaguibou oblige le portier de Tamissi à aller chercher, tête baissée, le cuir au fond de ses filets. La mi-temps intervient sur ce score. Les joueurs regagnent les vestiaires pour une pause de 15 mn. A la reprise, la physionomie du match ne change guère. On prend les mêmes et on recommence. Même domination de Guilongou qui aurait pu corser la note en fin de match si un des attaquants n’avait pas frappé avec nonchalance le ballon dans la surface de réparation adverse.
On en restera là avec ce score final de 2 buts à 0. Une victoire nette et sans appel.
La finale, faut-il le rappeler, a été disputée au stade municipal sur un terrain recouvert d’un impeccable gazon synthétique répondant aux normes internationales de qualité.
"Les jeunes nous permettent de marcher la tête haute" commente un Koro supporter de l’équipe. "Ils sont nos dignes héritiers et je ne suis pas surpris par leur victoire" renchérit Marius Soalla, ancien défenseur et victorieux de la coupe du maire il y a plus de 30 ans ! Le secteur 4 succède ainsi au secteur 3. En plus de la coupe, les jeunes de Guilongou repartent avec deux jeux de maillots, 1 ballon, une enveloppe de 250 000 FCFA et la médaille d’or.

Finaliste malheureuse, l’équipe de Tamissi a reçu deux jeux de maillots, 1 ballon, une enveloppe de 175 000 FCFA et la médaille d’argent. Troisième de la compétition, le secteur n° 5 remporte un jeu de maillots, 1 ballon, une enveloppe de 50 000 FCFA et la médaille de de bronze.
La finale de football du 29 juin marque la fin des compétitions entrant dans le cadre de la troisième édition de la coupe de l’élu local placée sous le thème, "Jeunesse et cohésion sociale pour un développement local soutenu dans la commune de Ziniaré".
Lancée le 13 avril sur le terrain du secteur 4, la troisième édition de l’élu local a mobilisé 100 équipes, dont 30 en football. L’athlétisme, le cyclisme, la pétanque, le handisport étaient également au rendez-vous cette année, au grand bonheur du public sportif de la cité de Bassy. Dans la course à pied, Adama Zongo a franchi le premier la ligne d’arrivée avec un temps de 35mn 17’, améliorant son chrono de l’année dernière qui était de 36 mn 45s ! . En cyclisme, c’est aussi et encore Sayouba Wemmenga qui a dominé, comme l’année dernière, les autres concurrents en s’adjugeant la première place ! En handisport dame, Assèta Clémentine Ouédraogo qui était arrivée deuxième l’année dernière a pris sa revanche cette année. (Voir les résultats complets en bas de page)

En organisant ces compétitions, l’exécutif municipal vise, comme l’a rappelé le maire Pascal Compaoré, à renforcer la fraternité entre les jeunes de la commune, consolider la paix sociale par la mise en oeuvre du plan communal de développement, détecter des talents dans les différentes disciplines et rapprocher davantage les élus des citoyens. Des objectifs que partage le gouverneur de la région du Plateau central, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, laquelle a rassuré le conseil municipal et l’ensemble du monde sportif de sa "disponibilité et de mon engagement à vos côtés pour travailler à l’éclosion de talents qui feront rayonner l’image de notre commune sur le plan national et au-delà de nos frontières".
Même son de cloche du côté du parrain, El Hadj Boukaré Ouédraogo. "Vous êtes une génération de dirigeants qui peut apporter le changement afin d’améliorer les conditions de vie de la population communale" a t-il déclaré dans son discours.
Assurément, l’équipe municipale a insufflé une réelle dynamique dans la gestion de la chose publique depuis son arrivée aux commandes en 2016. D’abord, la vitalité démocratique se constate dans les débats lors des sessions du conseil municipal. Parfois houleuses, elles donnent lieu à des discussions franches et républicaines qui débouchent sur des décisions démocratiques.

Ensuite, les différentes activités organisées, comme la coupe de l’élu local, l’élaboration du budget participatif, les journées contre l’insalubrité ou la journée de redevabilité, etc., suscitent toujours un engouement populaire volontaire, ce qui est nouveau dans une commune naguère habituée à "l’unanimisme démocratique".
Deux jours avant la finale, exactement le 27 juin, le maire s’est livré à nouveau à cet exercice consistant à soumettre le bilan de travail de son équipe à l’appréciation de la population. Une séance où on se dit les vérités dans un esprit républicain, l’objectif étant de corriger les imperfections afin de mieux avancer sur la route du développement locale. On a ainsi appris que le budget communal a été exécuté dans le respect des textes avec un niveau de recouvrement des recettes satisfaisant.
Le panier communal est ainsi passé de 749, 181 millions FCFA avec 247, 834 millions FCFA de recettes propres en 2016 à 1, 053 milliards 962 FCFA dont 270, 570 millions FCFA de recettes propres en 2018.
Quant au budget 2019, il s’élève à 841, 840 363 FCFA dont 301 261 325 FCFA en recettes propres.

Le maire a informé l’assistance que des réalisations dans les domaines de la santé, l’éducation, la sécurité, l’assainissement, la promotion de la femme, etc., ont pu être financés avec le soutien de partenaires au développement.
Dans l’optique de renforcer la cohésion sociale, des attestions de reconnaissance ont été décernées à 15 acteurs pour leur contribution au développement communal dont les anciens maires, Dominique Konseibo François Vokouma, Jean-marie Ouédraogo et le président de la délégation spéciale Hamidou Dipama.

Georges Diao
Kaceto.net

Résultats de la troisième édition de la coupe de l’élu local de la commune de Ziniaré

* Scrabble
1er- Ousmane Lengané : 25 000 F + 1 médaille d’or et un jeu de scrabble
2è-Oumarou Diallo : 15 000 F + 1 médaille d’argent
3è- Bernard Compaoré : 10 000 F + 1 médaille de bronze

* Pétanque
1er- Emmanuel Kabré et François Sédégo : 25 000 F + 1 médaille d’or et 1 jeu de boule
2è : Sayouba Sawadogo et Ousmane Ouédraogo : 15 000 F +1 médaille d’argent
3è : Moussa Ouédraogo et Bernard Kaboudou : 10 000 F +1 médaille de bronze

*Course à pied 10 km
1er : Adama Zongo (35mn’17s) : 25 000 F +1 médaille d’or +1 tee-shirt

* Handisport dame (4km)
1ère : Clémentine Ouédraogo : 25 000 F + 1 médaille d’or, 1 tee-shirt + 1 vélo pour handicapé

* handisport homme (8 km)
1er : Adama Ouédraogo : 25 000 F +1 médaille dor, + 1 tee-shirt, + 1 vélo pour handicapé

*Cyclisme dame (12)
1ère : Evelyne Nabaré : 25 000 F +1 médaille d’or, + 1 tee-shirt, + 1 vélo panier

* Cyclisme homme (48km)
1er : Sayouba Wemmenga (1h35 mn 37’’) : 25 000 F, +1 médaille d’or, + 1 tee-shirt, + 1 vélo panier

* Football. Prix spéciaux
Meilleur gardien : 10 000 F
Equipe Fairplay : Basbédo : 10 000 F
Meilleur buteur : 25 000 F +1 trophée, + un bon permis de conduire poids lourds
9 au 30ème : 1 ballon de football
8ème : secteur 2 de Gam-Silmimossé : 10 000 F + 1 ballon
7ème : Taonsgo : 10 000 F + 1 ballon
6ème : Ziga : 10 000 + 1 ballon
5ème : Basbédo : 10 000 F + 1 ballon
4ème : secteur 3 : 10 000 F + 1 ballon
3ème : secteur 5 : 50 000 F, + médailles de bronze, +1 jeu de maillot de 16, + 1 ballon
2ème : 175 000 F offert par le parrain, + des médailles d’argent, + 2 jeux de maillot de 16, + 1 ballon et un bon de permis de conduire A1 pour conduite de motocyclette à tous les joueurs de l’équipe
1er : 250 000 F offert par le parrain, + médailles d’or, + 2 jeux de maillot de 16, + 1 ballon et un bon de permis de conduire A1 pour tous les joueurs de l’équipe.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.