Le conseiller villageois de développement (CVD) du village de Tabanwogo (Bourzanga) a été tué par des hommes armés dans la nuit du vendredi 05 au samedi 06 juillet 2019, a appris l’AIB de sources officielles.

« Quand ils sont arrivés dans la nuit, les populations ont fui dans la brousse. Ils ont tué le CVD avant d’emporter environ 200 têtes de bétail. Le dénombrement se poursuit pour établir le nombre exacte d’ici là » a confié un responsable administratif à l’AIB, dimanche en début de soirée.

Cet assassinat porte à 10 le nombre de personnes tuées dans la commune de Bourzanga entre le 27 juin et le 6 juillet 2019.

En rappel, les groupes armés écumant dans cette partie du Bam, ont averti les populations qu’ils étaient hostiles aux Forces de défense et de sécurité, aux groupes d’auto-défense Koglweogo, de même qu’aux représentants de l’administration.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.