Gouverneur du district 9101 du Rotary depuis 2018, le gambien Akiladi Jérémiah Allen a passé le relais à Maître Thomas Somé le samedi 6 juillet en présence de nombreux invités. C’était dans la salle feutrée de l’hôtel Laïco à Ouaga2000

Les locaux de l’hôtel Laïco de Ouagadougou ont été les témoins d’une cérémonie de grande envergure pour les Rotariens du district 9101. Une cérémonie qui a vu la participation d’important membres du Rotary club international, notamment son vice-président et bien d’autres. Elle a été marquée par la cérémonie de passation de collier entre Akiladi Jérémiah Allen, qui a passé un année à la tête de l’organisation et Thomas Somé, nouveau gouverneur. Selon le gouverneur sortant, le travail du Rotary étant une continuité, que nous nous efforçons de mieux servir les communautés dans lesquelles nous vivons, en passant le relais à Maître Somé, il ne doute pas que la roue du Rotary continuera à tourner. Il s’est dit convaincu que son successeur sera à la hauteur du poste, vu son parcours très éloquent et le dynamisme dont il fait preuve.

Néanmoins, il a souligné que d’énormes défis restent à relever par le district 9101 du Rotary. « Le principal défi qui pèse sur le district reste celui des clubs en difficultés : faibles effectifs, impossibilité des membres de payer leurs cotisations et, surtout, manque de motivation pour devenir membre du Rotary. Notre défi consiste à faire en sorte que lorsque les gens sont invités à rejoindre le Rotary, qu’ils aient à l’idée de servir l’organisation plutôt que de se servir d’elle », a-t-il insisté.
Le nouveau gouverneur est un ancien du Rotary qu’il a intégré depuis 2000 et a déjà occupé des responsabilités dans diverses commissions. De 2008 à 2009, il a ainsi été président du Rotary club de Ouagadougou, puis chargé de la formation de 2010 à 2017. Aujourd’hui à la tête du district 9101, Maître Somé est conscient des charges qui pèsent sur ses épaules et il place son mandat sous le signe de la mise en œuvre du plan d’actions et de développement du district ainsi que sur la célébration du 75è anniversaire de la Charte des Nations unies.


Faut-il le rappeler, le Rotary international est un réseau mondial de 1,2 million de décideurs solidaires qui pensent que partout, les gens doivent se rassembler et agir pour apporter un changement durable dans le monde, dans leur communauté et en eux-mêmes. Depuis plus d’un siècle, les membres du Rotary apportent des solutions aux problèmes les plus pressants dans le monde, le but final étant d’établir des relations et des contacts pour servir l’intérêt général, observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession, reconnaître la dignité de chacun et considérer la profession de chaque rotarien comme un vecteur d’action au service de la société.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.