Décembre 2017-Aout 2019. Après deux années passées à la tête de l’ambassade du Canada au Burkina, Edmond Dejon Wega, a été appelé à d’autres fonctions. A la veille de son départ, les autorités du pays lui ont rendu un dernier hommage. Ce dernier a été élevé au rang d’officier d’ordre de l’étalon lors d’un cérémonie le 19 août 2019 à la villa ministérielle du ministère des Affaires étrangères, en présence d’autres ambassadeurs ainsi que des amis et proches de l’ambassadeur Wega.

« Il est des départs qui ne sont pas agréables bien qu’ils relèvent des impondérables de la vie et particulièrement dans le monde de la diplomatie. Celui-ci en fait partie ». Ce sont les premiers mots de l’ambassadeur du Canada au Burkina, Edmond Wega, lors de la cérémonie d’hommage qui a été organisée à son honneur chez le ministre burkinabè des Affaires étrangères. Visiblement touché par son départ du pays des hommes intègre, Edmond Wega a confié retenir que de bons moment passés sur le sol du Burkina. « Ce furent deux années qui resteront gravées dans notre vie car elles auront été marquées de réalisations importantes pour le Burkina Faso et le Canada, et à titre privé, d’excellentes découvertes et des amitiés créées », a t-il déclaré. Il n’a pas manqué de relever quelques réalisations et actions qui ont été menées sous son leadership, notamment, la visite de la gouverneure générale du Canada en chef d’Etat à Ouagadougou en octobre 2018, l’appui financier du Canada au Burkina incluant une augmentation de 20% en 2017-2018. « Nous avons par exemple notre appui à l’éducation de base avec plus de 25 milliards de F CFA sur cinq ans pour aider le pays à offrir à ses filles et garçons, un accès à une éducation de qualité. Un appui additionnel sera débloqué pour aider les filles et les garçons privés du droit à l’éducation en raison de l’insécurité que connaissentt certaines parties du pays », a-t-il confié, avant de poursuivre : « Nous avons intensifié notre intervention dans le domaine de la santé reproductive et sexuelle en l’élargissant aux jeunes adolescents ; appuyé des initiatives pour prévenir l’extrémisme violent et pour promouvoir la paix à travers le renforcement des capacités des femmes leaders en médiation ; lancé le projet "voix et leadership" doté d’une enveloppe de 2 milliards F CFA qui, pendant cinq ans, accompagnera des organisations de promotion des droits des femmes dans la réalisation de leur mission, etc. »

Le désormais ex-ambassadeur du Canada au Burkina a exprimé sa compassion suite aux attaques terroristes que connait le Burkina Faso.
Le ministre Alpha Barry, a salué le professionnalisme et les bons actes dont a fait preuve l’ex ambassadeur. Au nom du gouvernement, il lui a traduit sa gratitude pour ce qu’il a apporté dans la consolidation des relations entre les deux pays durant son séjour, à travers les nombreuses réalisations enregistrées sous son leadership. Notamment, la contribution au développement du sport, le soutien et la participation canadienne à la 26ème édition du FESPACO, etc. « C’est avec beaucoup d’émotion que nous vous disons au revoir ce soir, mais avant de nous quitter, j’aimerai vous exprimer mes vœux de réussite dans vos futures fonctions et vous demander de bien vouloir témoigner aux autorités canadiennes tous les sentiments d’amitiés, de fraternité et de solidarité que le peuple burkinabè éprouve pour le peuple ami du Canada », a conclu le ministre Barry, avant d’élever Edmond Wega au rang d’officier de l’ordre de l’étalon. Le groupe des ambassadeurs présent à la cérémonie lui a offert des cadeaux en souvenir de leurs bonnes relations.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.