« Ceux qui viennent au Burkina Faso, savent que ce rouge là n’est pas du vrai rouge », a réagi mardi le patron de l’armée burkinabè, le général Moïse Miningou qui demande à ses compatriotes d’être « sereins », quant à la victoire sur le terrorisme.

« Je demande à tout le monde d’être confiants. C’est vrai qu’on a mis du rouge partout. Mais ceux qui viennent au Burkina Faso, savent que ce n’est pas du vrai rouge. Parce que nous sommes là et nous serons toujours là grâce au Tout Puissant », a affirmé mardi soir à Tenkodogo (Centre-est, 185km), le Chef d’Etat-major général des armées du Burkina Faso, le général Moïse Miningou.

Le patron de l’armée burkinabè faisait allusion à une mise en garde de Paris qui en fin novembre, a déconseillé ses citoyens de se rendre au Burkina Faso, sauf pour raison impérative, à cause de la dégradation de la situation sécuritaire.
« Vous voyez que la tendance a un peu changé. Nous allons gagner. Je dis à tous les Burkinabè : -soyez sereins. Ne vous laissez pas embobiner par ceux qui prédisent tout le mal pour le Burkina Faso. Tous ceux qui aiment le Burkina Faso doivent être confiants- », a ajouté le général.

Ces derniers jours, l’armée burkinabè est passée à l’offensive, neutralisant plusieurs terroristes dans leurs bases.

« Vous ne pouvez pas gagner toutes les batailles. Mais vous allez gagner la guerre », a déclaré le général Moïse Miningou.

Notons que l’officier s’exprimait à l’issue d’une retraite aux flambeaux, organisée à la veille de la commémoration du 59e anniversaire d’accès à l’indépendance pour le Burkina Faso.

« La retraite aux flambeaux, c’est une manière de rendre hommage à nos devanciers, à ceux qui au cours du combat pour l’intégrité du territoire et pour la paix, sont tombés avant nous. Pour fêter l’anniversaire, nous ne pouvons pas les oublier », a expliqué le général Miningou.

Quelques 625 Forces militaires et paramilitaires ont bouclé dans une discipline remarquable et avec des flambeaux en main, une distance de 2,9 km sur le principal axe de Tenkodogo.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.