Le Burkina Faso envisage de mobiliser 25 milliards FCFA sur le marché monétaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Il s’agira du premier des huit pays membres de l’union à effectuer une telle démarche cette année.

L’opération prévue pour se dérouler ce mercredi 8 janvier, consistera en une émission de Bons assimilables du Trésor (BAT) ayant une maturité de 12 mois. Chaque bon sera assorti d’une valeur unitaire de 1 million FCFA et sera souscrit à des taux multiples.

Cette nouvelle sortie sur le marché monétaire intervient après l’adoption d’un budget 2020 marqué par une hausse de 13% des dépenses. Pour financer ses investissements, le pays table sur une croissance de 14% de ses recettes, qui devrait néanmoins rester insuffisante, entraînant un déficit de 285 milliards FCFA en hausse de 10%.

Pour rappel, en 2019, le Burkina Faso a levé 462,45 milliards FCFA sur le marché de l’UEMOA pour financer ses projets de développement.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.