Les bons assimilables du trésor (BAT) à 364 jours émis le 8 janvier 2020 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Burkina ont suscité un vrai engouement auprès des investisseurs avec un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 319,98%.

Le montant global mis en adjudication par l’émetteur était de 25 milliards de FCFA. Mais au terme de l’opération d’adjudication, les investisseurs ont proposé 79,994 milliards de FCFA de soumissions globales.

Sur ce montant, le trésor public burkinabé a retenu 27,500 milliards de FCFA et rejeté les 52,494 milliards de FCFA restant, soit un taux d’absorption de 34,38%.

Le taux moyen pondéré est de 4,86% et le taux marginal à 5%. Quant au rendement moyen pondéré, il se situe à 5,12%.

Le trésor public Burkinabé s’est engagé à rembourser les bons émis le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 6 janvier 2021. Par contre, les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui d’un million de FCFA

Financial Afrik

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.