Le ministre des Infrastructures Eric Bougouma a assuré que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) va remporter la présidentielle 2020 au premier tour, car d’après lui, les chances du parti au pouvoir sont meilleures qu’en 2015.

L’éventualité d’un second tour n’est pas envisageable en 2020 car « nous allons gagner au premier tour », a indiqué le ministre des Infrastructures Eric Bougouma dans une interview publiée vendredi par le quotidien public Sidwaya.

« Nos chances sont meilleures qu’en 2015, parce qu’il y a cinq ans nous avons été élus sur la base de promesses. En 2020, nous aurons, en plus des promesses, un bilan très satisfaisant dans les domaines de préoccupations majeures des populations », a ajouté le ministre.

Toutefois, Eric Bougouma a reconnu qu’il y a des « difficultés » en matière de sécurité, une allusion aux multiples attaques terroristes qui frappent depuis 2015 plusieurs localités du Burkina Faso.

« Il y a des politiciens qui disent que c’est notre parti qui est incapable de faire face à la situation (…) mais pour moi, l’insécurité vient précisément de ceux qui veulent empêcher le peuple d’apprécier les efforts inédits faits par le gouvernement », a expliqué M. Bougouma.

En rappel, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), né d’une scission avec le parti de l’ex président Blaise Compaoré (CDP), a remporté au premier tour, la présidentielle de novembre 2015, après l’insurrection populaire d’octobre 2014 qui a mis fin aux 27 ans de gestion de M. Compaoré.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.