Comme tous les autres partis politiques, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sonne la mobilisation de ses militants pour les prochaines consultations prévues le 22 novembre prochain. Avec un défi de taille : faire réélire le président Roch Kaboré dès le premier tour de la présidentielle.

Le 8 février 2020, à partir de 9 heures, s’est déroulée, au Palais de la Jeunesse Jean-Pierre Guingané de Ouagadougou, la première session ordinaire de l’année du Bureau Politique National (BPN) du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), sous la présidence du camarade Simon Compaoré, président par intérim du parti et président du BPN. La session a connu la participation de nombreux membres du BPN dont les camarades Christophe Marie Joseph Dabiré, premier ministre et Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale.

L’ordre du jour de la session ordinaire du BPN comportait deux points : le discours introductif du président par intérim du parti et la présentation du document de stratégie électorale du parti pour les élections couplées (présidentielle et législatives) du 22 novembre 2020.

En prononçant l’ouverture des travaux, le camarade Simon Compaoré, président du bureau de séance de la session du BPN a souhaité la bienvenue à tous les membres du Bureau politique national venus des 45 provinces de notre pays à la convocation de la direction politique du parti. Il a salué la présence du premier ministre, du président de l’Assemblée, des membres du Haut Conseil, des structures spécifiques et des unions aux assises du BPN. Le camarade Simon Compaoré a eu une pensée pour les victimes du terrorisme et apporté le soutien du parti aux FDS qui se battent contre les forces du mal. Il a félicité la commission pour le travail d’élaboration de la stratégie électorale soumis ce jour 8 février 2020 à l’appréciation du BPN.

Après avoir planté le décor de la première session ordinaire du BPN, le président du bureau de séance, le camarade Simon Compaoré, a invité le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, membre du BPN à prendre la parole. Le camarade Dabiré a remercié la direction politique du parti de l’avoir convié aux travaux du BPN et a salué la résilience du travail important fait par le gouvernement et l’ensemble de notre peuple pour apaiser le front social et apporter des réponses appropriées aux préoccupations des travailleurs organisés au sein de leurs syndicats. Il a souhaité que les militantes et militants de notre parti continuent de se mobiliser dans la discipline, dans la cohésion pour que nous continuons de remporter des victoires dans la mise en œuvre des engagements du président du Faso. Il a souhaité plein succès aux travaux de la première session du BPN.

C’est le camarade Lassané Savadogo, Secrétaire exécutif du parti qui a fait l’exposé, sur power point, des axes de la stratégie électorale du parti à l’assistance. C’est une feuille de route politique élaborée dans la perspective de l’élection présidentielle et des élections législatives de 2020, en vue d’aboutir à des élections réussies et gagnantes pour le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et ses alliés.

L’ambition politique du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) à travers ces élections et aux côtés du Président Roch Marc Christian Kaboré, est l’ancrage véritable au Burkina Faso d’une Démocratie qui conforte la paix, la stabilité du pays condition sine qua non pour bâtir une Nation forte, solidaire, unie, respectée et économiquement prospère.

C’est ce pari pris par le Président Roch Marc Christian Kaboré que notre parti, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), s’est résolument engagé à atteindre voici bientôt 5 ans, traduisant ainsi cette ferme détermination de l’institutionnalisation de la Démocratie pluraliste et également l’édification d’un Etat de droit républicain dans notre pays.

Cela s’est traduit de façon concrète par l’organisation qualitative des différents scrutins électoraux antérieurs (présidentiel et législatifs de 2015 et municipaux de 2016).

La stratégie électorale précise que notre peuple, désormais, a consacré le jeu électoral comme seul mode d’accession au pouvoir d’Etat au Burkina Faso. Les élections présidentielle et législatives de 2020 représentent pour le MPP, un grand enjeu et un tournant décisifs, dans notre capacité à définir, renouveler et opérer les choix stratégiques de développement les plus appropriés, dans un contexte sécuritaire difficile, pour la nation et pour les Burkinabè.

Le MPP réaffirme que c’est fort et conscient de cet enjeu que notre parti, doit faire des élections présidentielle et législatives de 2020, des consultations électorales de confirmation et de consécration pour son candidat, le Président Roch Marc Christian Kaboré.

La présidentielle de 2020, souligne le MPP, doit également constituer, pour notre parti et son candidat, un grand sursaut politique dans la dynamique d’un développement accéléré et toujours plus harmonieux, se traduisant par la prise en compte effective des grandes aspirations fondamentales du peuple Burkinabè.

Les objectifs du MPP sont clairs et précis : assurer, sans coup férir, la réélection du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré dès le premier tour et accorder au parti une majorité confortable à l’Assemblée nationale au soir des consultations couplées du 22 novembre 2020.

Après l’exposé du camarade Lassané Savadogo, les membres du BPN ont pris la parole pour apporter leur contribution à l’enrichissement du document de stratégie électorale saluée et qualifiée de travail de bonne facture par de nombreux intervenants aux assises du MPP.

La vie du parti, la désignation des candidats pour les législatives, la collaboration avec l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) ont été les points saillants des interventions des camarades qui ont reçu des réponses de la direction politique.

Au cours de cette session, le camarade Alassane Bala Sakandé, a pris la parole, à sa demande, pour rejeter publiquement et avec véhémence les allégations l’impliquant dans la création d’un nouveau parti. Il a réaffirmé, sous les applaudissements de la salle, son appartenance et sa fidélité au MPP et au président Roch Marc Christian Kaboré.

La direction politique du parti, a pris acte de cette déclaration, et, par la voix du président par intérim, a salué la prise de position publique du camarade Alassane Bala Sakandé qui coupe court aux rumeurs qui ont fait le buzz dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Le président par intérim a dénoncé des actes d’indiscipline de certains camarades qui seront sanctionnés par la direction politique nationale du parti.

Tâches urgentes

Au titre des tâches urgentes, le président par intérim du parti a annoncé la tenue d’un Congrès ordinaire du parti qui se tiendra les 6 et 7 mars 2020 à Ouagadougou conformément aux statuts du parti et aux textes régissant le fonctionnement des partis politiques au Burkina Faso. Un Congrès extraordinaire sera organisé plus tard et sera exclusivement consacré à l’investiture de notre candidat à l’élection présidentielle.

Le président par intérim du parti s’est félicité de la tenue réussie des conférences provinciales. Pour des raisons spécifiques, les provinces du Lorum, du Sanmatenga et du Kouritenga, n’ont pu tenir les tenir dans les délais impartis. Le président par intérim les a invité à prendre des dispositions nécessaires pour leur organisation au plus tard le 15 février 2020.

Le président par intérim a annoncé la tenue dans les prochaines semaines des assemblées générales des structures spécifiques du secteur informel, des marchés et yaars, des secteurs structurés, personnes vivant avec un handicap et des unions nationales (anciens, jeunes et femmes)

Le président par intérim du parti a exhorté toutes les sections provinciales à se doter d’un siège de campagne dans la perspective des élections couplées du 22 novembre 2020. Il a invité les secrétaires généraux à suivre de près et à inciter nos camarades à s’inscrire massivement sur les listes à la faveur de l’opération d’enrôlement qui commence le 10 février et s’achèvera en mai 2020. Le camarade Simon Compaoré a instruit les secrétaires généraux de sections provinciales, les responsables des organes décentralisés à songer à la désignation des représentants du parti dans les bureaux de vote et envisager leur formation sur leurs rôles et missions.

A la fin des travaux de la première session ordinaire du BPN, peu avant 14 heures, une cérémonie de présentation de vœux a donné l’occasion aux militants de présenter leurs souhaits de nouvel an au président par intérim du parti, le camarade Simon Compaoré. C’est le camarade Lassané Savadogo, Secrétaire exécutif, qui a pris la parole, au nom du parti, pour émettre des vœux de bonne année 2020 de santé, de paix, de prospérité et de succès continu au président par intérim ainsi qu’à sa famille. Par la même occasion, il a dressé un bilan des activités menées par le parti au cours de l’année écoulée. Ce bilan, dira le camarade Lassané Savadogo, est un indicateur de santé et de vitalité, certes, mais l’immensité des défis, auxquels le parti doit faire face en cette année 2020, exige de l’ensemble des militantes et militants davantage d’engagement, de mobilisation et d’unité dans l’action..

En réponse, le camarade Simon Compaoré a remercié les militantes et militants de notre parti pour les vœux formulés à son endroit et à sa famille. A son tour, il a souhaité des vœux de bonheur, de santé et de paix à la grande famille du MPP ainsi qu’à tous leurs proches. Il a exhorté les camarades à être toujours sur le qui-vive et sur le pont pour relever et gagner haut la main les batailles électorales qui attendent le président Roch Marc Christian Kaboré et le MPP.

C’est dans une ambiance militante que le président par intérim du parti a donné rendez-vous pour la deuxième session ordinaire du BPN en juin prochain.

DEMOCRATIE - EGALITE - PROGRES

Le Président par intérim

Simon Compaoré

Grand Officier de l’Ordre national

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.