Le Haut-commissaire du Ganzourgou, Robert Zoungrana a rencontré mercredi, les responsables des associations de commerçants, dans la perspective de la réouverture du marché central de Zorgho, fermé pour cause de COVID-19.

Dans le cadre des actions de lutte contre la pandémie de la maladie à coronavirus, le marché de Zorgho et des yaars de la commune sont fermés le 27 mars 2020.

Après un mois d’inactivité, la vie se fait dure pour les commerçants. Le nombre de cas positifs de la maladie régressant ces jours-ci et au regard de l’expérience de la réouverture de Rood woko, grand marché de Ouagadougou, le gouverneur de la région du Plateau central a instruit les hauts commissaires de tenir des rencontres de concertation avec les commerçants pour déterminer les modalités de réouverture des marchés.

Les commerçants de Zorgho ont positivement apprécié cette démarche. Ensemble avec les autorités dont le secrétaire général de la province, le maire, le préfet, le directeur provincial en charge de la police, le médecin chef du district sanitaire de Zorgho, ils ont convenu de désinfecter d’abord le marché avant sa réouverture.

A cette préoccupation, le médecin a rassuré de la disponibilité de pulvérisateurs et de produits désinfectant. Il a simplement souhaité l’appui des commerçants pour que le travail se fasse aisément.

Outre cette mesure, ils ont convenu de disposer des dispositifs de lavage des mains aux différentes entrées et sorties du marché et le port obligatoire de cache-nez.

All-focus
A cet effet, la mairie promet 10 lave-mains et 5 cartons de savons. Le district sanitaire lui offre 10 cartons de savons et les commerçants se sont engagés à prendre des dispositions pour assurer la disponibilité de l’eau et à faire en sorte que le savon ne manque pas.

Chaque commerçant, devant son étal où sa boutique pourra aussi disposer du gel hydroalcoolique ou de l’eau et du savon pour contribuer à réduire les risques de propagation du virus.

La contribution de la sécurité et des associations a été sollicité pour faire respecter le lavage des mains et le port des cache-nez.

Une émission sera bientôt réalisée à la Radio Laafi de Zorgho pour sensibiliser tout le monde au respect des mesures prises pour la réouverture du marché.

Ces modalités seront communiquées au gouverneur qui appréciera avant de donner son quitus. En attendant les commerçants souhaitent obtenir l’autorisation pour rouvrir leur marché le 2 mai, jour du prochain marché de Zorgho.

Pour mémoire, la COVID-19 a conduit à la fermeture de 79 marchés et yaars dans la province du Ganzourgou.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.