Evacué d’urgence le 2 mai à Paris, le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a subi un « examen de coronarographie » le 4 mai l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à l’issue duquel un « un suivi médical et une période de repos » lui a été prescrit par son médecin traitant. En 2012, il avait déjà été opéré dans le même établissement pour la même pathologie.
Dans un communiqué publié hier, la présidence ivoirienne a annoncé que celui qui a été désigné pour porter le couleurs du RHDP à la présidentielle d’octobre 2020 "poursuivra son séjour en France pour quelques semaines avant de regagner la Côte d’Ivoire".

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.