La cellule communale de lutte contre le Covid-19 de la ville de Ziniaré, pilotée par le maire, Pascal Compaoré a rendu visite aux malades guéris du COVI-19- afin de leur apporter un soutien moral et financier. C’était le 16 mai 2020.

La commune de Ziniaré a enregistré ces premiers cas positifs au Covid-19 fin mars dernier et lors, les autorités communales ont lancé une lutte sans merci contre la pandémie à travers une grosse campagne d’information et de communication.
Une cellule spéciale contre le COVID-19, créée par l’équipe municipale et dirigée par le maire lui-même remue ciel et terre pour contrer la propagation du virus sans la cité de Bassy. Depuis l’apparition de la maladie, c’est au total 5 malades que la commune a enregistrés, tous guéris. Un cas de décès a été enregistré dans la commune voisine de Nagréongo.
Le 16 mai dernier, le maire et ses collaborateurs sont allés rendre visite aux personnes guéries, dans la pure tradition moaga. "Dans la tradition, dès lors qu’un malade sort de l’hôpital, la famille, les amies et connaissances vont lui rendre visite pour lui souhaiter une bonne convalescence, un prompt rétablissement" explique le maire Compaoré. « A travers cette action, nous recherchons un esprit de solidarité, d’union et d’unité dans cette lutte contre la pandémie afin que ces personnes soient des modèles dans la lutte, qu’elles puissent donner un message d’engagement, de respect des mesures barrières », a-t-il ajouté.
Pour le premier magistrat de la commune Ziniaré, c’est un devoir, voire, un impératif moral de montrer à ces personnes qu’elles font partie de la communauté à part entière, qu’elles ne sont ni marginalisées, ni discriminées.
Faisant le point sur le bilan d’étape de la cellule, il a noté que des agents de santé ont été formés au traitement spécifique des malades du COVID-19. Les coutumiers et les religieux ont été également sensibilisés au respect des gestes barrières pour contrer la propagation du virus. "Nous sommes en train de former des agents de santé à base communautaire. Les écoles qui sont dans la ville de Ziniaré ont bénéficié chacune de 2 lave-mains, des cartons de savon pour préparer la rentrée. Au niveau du marché, des dispositifs ont été mis en place et les personnes vivant avec un handicap, les personnes âgées et les retraités bénéficient d’un accompagnement de la cellule" a t-il détaillé.

Il a toutefois souligné les limites de la mairie à prendre intégralement en charge toute une famille au plan alimentaire, vestimentaire et dans l’accès à l’eau sachant que le conseil municipal ne bénéficie pas de soutiens de l’Etat.
Les familles qui ont reçu la visite ont salué la démarche de la cellule et exprimé leur gratitude à l’équipe municipale qui est restée proche d’elles durant la période de confinement. Le Pasteur Maturin Compaoré et son épouse du Centre international d’évangélisation ont ainsi dit merci au maire pour la solidarité qu’ils ont bénéficié durant leur hospitalisation à Tingandogo. « Nous avons vécu la malade et nous disons aux populations de respecter les mesures édictées par les autorités sanitaires", a ainsi confié le pasteur, révélant que depuis sa naissance, il n’avait "jamais été malade de cette façon". Il regrette la stigmatisation dont sont l’objet les malades, d’autant que, dit-il "on achète jamais une maladie au marché. Quand ça arrive, il faut faire avec ». "C’est un sentiment de joie de recevoir la visite du maire et sa délégation car c’est une marque de considération à mon égard", a commenté une autre personne guérie du COVID-19.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.