L’élection du président de la Fédération burkinabè de football (FBF) est fixée pour le 22 Août prochain et les candidats doivent remplir des conditions pour être éligibles. Voici les principales conditions.

En plus des documents exigés dans la composition du dossier de candidature au poste de président de la FBF, des conditions ont été adoptées en Assemblée générale de la FBF le 8 avril 2018.

« Tout candidat à l’élection du Président du Comité exécutif, sous peine d’irrecevabilité de son dossier, doit être obligatoirement parrainé par des membres avec voix délibérative de la FBF répartis comme suit : 02 ligues régionales, 03 clubs de la division professionnelle, 02 clubs de 1ère division, 01 club de 2ème division, 01 club de 3ème division ».

Les textes précisent qu’ « en tout état de cause, aucun membre ne peut parrainer plus d’un candidat à la fois ».

Ce texte qui se veut futuriste mentionne qu’il « a été envisagé la division professionnelle qui n’est pas encore opérationnelle. Cette disposition inopérante ne sera donc pas prise en compte dans le parrainage pour ces élections ».

A ces conditions s’ajoute la caution à verser. L’article 9 dit que « tout candidat au poste de Président du comité exécutif doit déposer une caution de 2 000 000 FCFA, remboursable à l’issue des élections, aux candidats ayant obtenu au moins 1/10ème des suffrages exprimés. En aucun autre cas, cette caution ne saurait être remboursée ».

Par rapport à l’âge, le texte précise que « le président ne doit pas avoir plus de 70 ans et moins de 30 ans révolus ».

Pour le moment cinq candidats ont déclaré briguer le poste de président de la Fédération burkinabè de football. Il s’agit d’Amado Traoré, de Lazare Banssé, de Bertrand Kaboré, de Mori Sanou et de Laurent Blaise Kaboré.

Agence d’information du Burkina (AIB)

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.