Le 03 juin 2020, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, accompagné d’une délégation a visité deux lycées municipaux, le lycée municipal Bambata et le lycée Vénégré, pour s’enquérir de la reprise effective des cours dans le respect des mesures barrières contre la propagation du COVID-19

Fermées depuis le 14 mars dernier sur décision du président du Faso afin de contrer la propagation du COVID-19, les écoles ont rouvert leurs portes le 1er juin aux élèves en classes d’examen. Les établissements doivent toutefois être équipés de lave-main, les élèves dotés de masque et une campagne de sensibilisation au mode de contamination du virus doit être menée. Le 03 juin 2020, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, qui était accompagné d’une forte délégation a fait le tour des lycées gérées par la commune pour saluer la reprise des cours et vérifier que les mesures barrières sont bien respectées. Au lycée Bambata comme au lycée Vénégré, le maire a encouragé les élèves qui vont bientôt se présenter aux différents examens, le brevet d’études du second cycle et le baccalauréat et leur a demandé de respecter scrupuleusement les mesures barrières. « L’Education fait partie de ces compétences qu’on a transférées aux collectivités territoriales et la mairie de Ouagadougou a la responsabilité de plusieurs lycées municipaux. Les cours ayant repris le 1er juin, il était normal que nous puissions faire le tour dans les lycées pour constater l’effectivité de la reprise des cours, encourager le corps enseignant, les encadreurs et tous les élèves qui sont en classe d’examen », a indiqué le maire de la capitale.

Aux différents élèves en classe d’examen, le maire a rappelé que cette année scolaire est toute particulière, en raison de la pandémie de Covid-19. Il s’est réjoui du fait que les mesures édictées par le gouvernement aient été respectées par les élèves et leurs encadreurs. En l’endroit des élèves, il les exhortés à mouiller le maillot afin de réussir aux examens.
Une visite bien appréciée par les élèves et les encadreurs, qui y voient le signe que l’autorité communale est à leur écoute. "Cela nous va droit au cœur" a commenté Soumaila Semdé, proviseur du Lycée municipal Bambata, pendant que son collègue du lycée Vénégré voit dans cette visite l’intérêt que le maire manifeste pour l’éducation des enfants de la capitale.
Les deux proviseurs se félicitent du fait que "tout se passe bien pour l’instant parce que le ministère en charge de l’Education a fait ce qu’il fallait". Et d’ajouter : " Les proviseurs sont dans des conditions optimales pour que les cours puissent être dispensés aux élèves. On a constaté que les classes ont été réaménagées, de même que les horaires des professeurs. Tous les élèves sont dotés de cache-nez et il y a des lave-mains partout dans les établissements. Nous sommes satisfaits".
En plus des messages d’encouragement, le conseil municipal a fait don aux différents lycées municipaux de la ville, de produits d’hygiène (gel hydro alcoolique, cache-nez, savon, détergents, etc.), afin de lutter efficacement contre le Covid-19.

Le maire a saisi l’occasion pour renouveler la disponibilité du conseil municipal à accompagner les établissement publics et privés dans la lutte contre la pandémie dans la commune de Ouagadougou.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.