C’est une des conséquences du COVID-19 dans le secteur du transport aérien : à partir du 1er septembre, Brussels Airlines ne desservira plus la capitale burkinabè. Frappée financièrement par la fermeture des frontières, la compagnie belge a été obligée de supprimer certaines lignes, dont Bruxelles-Ouaga et Conakry en Guinée.

L’impact extrêmement négatif de la crise du Coronavirus a frappé sévèrement le secteur aérien y compris notre compagnie Brussels Airlines.
Cette crise sans précédent a aggravé notre situation financière, nous obligeant à prendre des mesures difficiles, mais indispensables pour garantir la survie de la compagnie.
Nous avons dû revoir en profondeur notre structure de coûts, ce qui se traduit par une réduction de notre flotte de 30%. Malheureusement ceci a aussi un impact sur notre réseau. C’est donc avec grand regret que nous vous annonçons la fermeture de notre escale à Ouagadougou dès le 1er septembre prochain.
Nous n’opérerons dès à présent plus de vols passagers au départ et vers la capitale du Burkina Faso. Les billets des passagers concernés par la fermeture de l’escale seront remboursés. Nous vous prions d’introduire les demandes de remboursement avant le 30 juin par le BSPLink.
Notre équipe reste à votre entière disposition pour toutes questions ou informations supplémentaires. Nous vous remercions pour votre confiance et dévouement durant ces 10 dernières années.
Meilleures salutations,
Brussels Airlines Burkina Fas

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.