L’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO) a offert jeudi, environ mille radios, trois cent smartphones et quinze télévisions d’un montant total de 23 millions de F CFA au ministère en charge de l’Education nationale, pour assurer la continuité des activités pédagogiques dans un contexte de Covid-19 et d’insécurité au Burkina Faso.

« Aujourd’hui je suis vraiment dans la joie de recevoir ce don de l’ICESCO des mains du président de la commission nationale de l’ISESCO au Burkina Faso, le Pr Alkassoum Maïga », affirmé le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Pour lui, le don de l’Organisation islamique de 40 000 dollars (23 millions de FCFA) est composé de 1202 radios, de 302 téléphones portables Android et de 15 postes téléviseurs.

M. Ouaro s’exprimait jeudi à Ouagadougou, à l’occasion d’une cérémonie de remise des outils de communication de l’ICESCO à son département.

Le ministre a expliqué que le geste de l’Organisation contribue à la mise en œuvre du plan de riposte de son département pour lutter contre la Covid-19 et l’insécurité et d’assurer la continuité éducative ainsi que la reprise des activités pédagogiques.

De son avis, les bénéficiaires du don seront les familles des déplacés internes ou des familles vulnérables de cinq régions du pays que sont la région de l’Est, de la Boucle du Mouhoun, du Centre -Nord, du Sahel et du Nord.

A entendre, Pr Ouaro, ces localités sont les plus touchées par l’insécurité et la pandémie de la maladie à coronavirus et c’est qui explique le choix des élèves pour ces zones à risques.

Il a signalé qu’un secrétariat technique de l’éducation en situation d’urgence va recenser les élèves des familles déplacées, de celles vulnérables et que la répartition se fera par région.

« Nos points focaux procèdent à leur niveau le partage en privilégiant les familles des élèves qui sont en classe d’examen »,a-t-il soutenu.

Stanislas Ouaro a précisé que, ce sont les élèves des classes d’examen qui bénéficieront de l’école par la radio et la télévision au Burkina

Il a indiqué qu’un secrétariat technique de son département effectuera des tournées sur le terrain pour assurer de l’utilisation et du maintien du matériel de la part des bénéficiaires.

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, son collègue Ouaro a bien voulu trouver un plan de riposte contre la Covid-19 et de l’insécurité en ces moments difficile dans le pays.

D’après lui, la continuité de l’éducation n’est pas garantie dans tout le Burkina et il fallait trouver des alternatives qui consistent à contourner les difficultés existantes passant par l’utilisation technologique de l’information et de la communication(TIC).

A l’en croire, cet enseignement permettra d’éviter le décrochage scolaire des élèves en classes d’examen.

Créée en 1996, l’ICESCO regroupe plus cinquantaine de pays membres à travers le monde.

Agence d’Information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.